Agnès Abécassis

Les tribulations d'une jeune divorcée/Au secours il veut m'épouser

les-tribulations.jpgRésumé : Empotée, complexée, un seul homme au compteur et incapable de tuer un cafard sans vomir son petit déjeuner: depuis son divorce, le quotidien de Déborah n'est pas facile-facile. Car en retrouvant sa liberté, cette femme au foyer soumise et assistée a découvert une vie de chef de famille, de femme active et d'objet sexuel qu'elle avait ignorée jusqu'ici. Dès lors les péripéties vont s'enchaîner Déborah devra apprendre à se déshabiller devant un autre homme que son mari, résister à un patron harceleur, tout en s'occupant de ses deux enfants sans faillir. Mais comment reconstruire une vie de famille quand les hommes que l'on rencontre sont plus pitoyables les uns que les autres?
Entre crises de rire avec les copines et crises de boulimie larmoyantes, Déborah va devoir faire l'apprentissage de sa nouvelle indépendance...

Vos avis :
Kat : Alors globalement, c'est pas mal, mais j'ai quand même quelques critiques.
D'abord, un peu comme à chaque fois que je lis un bouquin écrit en français, je trouve que le style est un peu... Trop chargé. Ca manque de simplicité et de spontanéité. On sent que l'auteur a réfléchis à tous les mots qu'elle allait écrire. C'est vrai que c'est bien écrit, mais pour moi, il manque vraiment de simplicité.
Ensuite, j'ai pas eu vraiment l'impression de lire une histoire. Plutôt une succession de petites annecdotes, qui viennent à l'esprit de l'auteur sans réelle chronologie dans le temps. Du coup, on a plus l'impression de lire une discussion qu'on aurait eu avec une copine que de lire un roman. C'est bien aussi, mais j'aurai préféré lire une vrai histoire, avec plus de marques temporelles.  Voilà. Disons que pour moi, c'est un bouquin qui se lit, mais c'est pas le genre de bouquin que je relirais sans cesse

au-secours-1.jpgRésumé : Toutes les filles rêvent-elles de se marier ? Oui... Sauf celles qui l'ont déjà été ! Déborah vit avec Henri, son nouvel amoureux. De nature enjouée, elle a un caractère facile, si l'on excepte son goût pour les commérages intempestifs ou sa jalousie de pieuvre. Malgré tout, Henri le blagueur aime son impétueuse compagne. Alors, entre deux taquineries, il glisse des allusions sur le mariage. Mais pour Déborah, plus question de rigoler. Le mariage, elle connaît. Où trouver, dans ce cas, des exemples rassurants ? Auprès de son amie Daphné, jeune mariée enceinte aux prises avec sa belle-mère horripilante ? Ou de Roxane, ancien top model tiraillée entre couches sales, mari pantouflard et nostalgie de sa gloire passée ? Devant les vies exaltantes de ces femmes baguées, Déborah va-t-elle tout de même accepter la demande d'Henri ?

Nos avis :
Kat : Je l'ai trouvé mieux que le un. Un peu moins dispersé, surtout. Plus linéaire. Il y a deux passages où j'ai vraiment rigolé, c'est quand elle envoie le sms hyper chaud à son frère, en se plantant de bouton (j'ai mis cinq minutes à m'en remettre ^^) et aussi le moment où elle explique à Henri pourquoi elle lit Marie-Claire. Je la ressortirai, son explication ^^
Hélo : j'ai beaucoup aimé! Deborah est excellente avec ses deux puces (nioutes ^^) ^^ et ses copines (et cousine)! Dans le premier livre elle rencontre quand même de sacrés cas, sans parler du cas de son ex mari quand même bien gratiné. Les soirées pyjamas c'est bien sympa, ça donne des idées! Dans le deuxième, je trouve que "chéri" (ou Henri si on préfère ^^) a bien de la patience ^^

Toubib or not toubib

toubib.jpgRésumé : Elle court, elle court, la maladie d'humour... La preuve dans ce cabinet médical pas comme les autres. Après avoir été accueilli par une réceptionniste douce comme un pit-bull, vous aurez le choix entre une dentiste si gaffeuse que vous préférerez garder vos caries, un gynécologue odieusement misogyne, un bel acupuncteur dont les patientes sont piquées, ou Yohanna, la gentille généraliste qui va elle-même s'allonger chez le psy entre deux examens, Un homme bien étrange d'ailleurs, ce psy. Il lui fait revivre, sous hypnose, toutes ses premières fois, pour comprendre d'où vient son problème de manque de confiance en elle. Mais la situation dérape le jour où elle commence à développer de surprenantes aptitudes... Finalement, le plus malade n'est peut-être pas celui qu'on croit !

Vos avis :
Olivia : j'ai bien aimé sauf les derniers chapitres et donc notamment la fin je suis perplexe. Sinon c'était sympa, avec son humour et ses histoires délirantes (avec quand même des drôles de prénoms Yohanna, Maragalit et un encore pire)

Soirée Sushis :

soiree-sushis.jpgRésumé : Sushi (n. m.) : spécialité japonaise à base de poisson presque vivant roulé dans du riz froid, peu calorique (en tout cas moins qu'une pizza), apprécié des femmes souhaitant se donner bonne conscience. Dédaigné des adolescents qui lui préfèrent le hamburger (plus facile à mâcher), et des hommes qui lui préfèrent n'importe quoi recouvert de fromage, le sushi est un plat raffiné qui prend toute sa saveur avec de la sauce solo... heu... soja. Traditionnellement, on définit par « soirée sushi » la réunion de trois copines fraîchement célibataires, qui ont autant d'angoisses à propos de leurs ados et de potins sur leur ex à partager qu'il y a de graines de sésame sur un california maki. Et en plus, tout cela ne fait pas grossir. (On l'a dit, ou pas ?)

Nos avis :
Olivia : Si vous voulez gagner du temps passer votre chemin, je sais pas si il est mieux que Chouette une ride qui était déja pas terrible, non je pense qu'il est moins bien. Aucune histoire, juste un fil rouge.

Chouette une ride !

chiuette-une-ride.jpgRésumé : Jusqu'à présent, ma vie était hyper plan-plan. Genre marmots, boulot, dodo, sauf que pour moi, le boulot ça se passe à la maison, scotchée à un clavier d'ordinateur. Ben oui, mon job, c'est écrivain (célèbre). Mais dernièrement, tout a basculé : un beau gosse dans la rue m'a appelée " madame " ; il m'a fallu une traduction simultanée pour comprendre ce que me disait une ado ; une vendeuse mielleuse m'a suggéré une crème anti-âge ; j'ai surpris des copines en train de trafiquer leur date de naissance. Et là, d'un coup, j'ai réalisé que j'avais déjà trente-six ans. C'est-à-dire, techniquement, presque quarante. Donc bientôt cinquante. À votre avis, je fais quoi ? Je déprime ou je positive ?

Nos avis :
Mélodie : Je me suis bien amusée !! Le style est parfois un peu cash, mais il y a aussi de jolies trouvailles, comme cette conversation qu’a l’héroïne avec A. Abécassis elle-même ! Ceci étant, je trouve que ça a un peu de mal à se terminer : l’épisode Koh Lanta dans la forêt, je l’aurais souhaité plus court !
Olivia : J'ai pas tellement aimé, le problème de ses livres c'est qu'il y a pas vraiment d'histoire, on a l'impression qu'elle raconte ses anecdotes comme ça a la suite, mais y'a pas vraiment de fin. C'était bof, sans vraie trame comme d'hab, et puis elle se met en scène dans son livre, c'est un peu bizarre, surtout quand elle cite son site web!! Ceci dit il y a des passages sympas, récents, droles!!!

Le théorème de Cupidon

510jrcyf5il-sl500-aa300.jpgRésumé : Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais elle fuit les histoires d'amour. Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu'à conclure. Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. Enfin, c'est ce qu'ils croient... Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie romantique à deux voix, l'une féminine, l'autre qui a mué.

Nos avis :
Héloise : Alors que dire. Moui, peut mieux faire, mais assez sympa quand même. Il y a des moments amusants, des personnages sympas et d'autres pas du tout. Et très souvent on a la main qui démange de coller des baffes. Le livre s'articule entre 2 points de vue et deux héros (Adélaïde, mère célibataire qui bosse dans une boite de casting et Philéas, Réalisateur rouquin qui a du mal à dépasser son homonymie avec son père réalisateur de génie) 1 chapitre sur 2, avec le point de vue de chacun entrecoupé de scènes de souvenir. Définition du théorème de Cupidon : Deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l'une pour l'autre. L'histoire des deux personnages qui ne se sont jamais rencontré... A leur connaissance. En vérité, c'est une autre histoire .
J'aime beaucoup Adélaïde et sa bande de copains-cousins (quoi que sa meilleure amie est assez sans gêne! Je te l'aurais envoyé bouler moi avec les poux de son gamin  . Pareil pour cette peste de Kelly la fille du patron et potentielle future patronne qui se croit tout permis y compris et surtout la rabaisser ! ) et Philéas est assez sympathique aussi en fait derrière sa timidité et sa manière d'agir avec les femmes (il mérite des baffes  !!! ). Voilà voilà ^^ Donc allez-y, vous pouvez lire, ce n'est pas le livre de l'année mais c'est bien sympa quand même ^^
Olivia : Et bien j'ai accroché! C'est un de ses meilleurs je trouve, en tous cas loin au dessus des derniers. C'est bien écrit, les vies des deux personnages en parallèle qui se croisent sans le savoir et les chapitres s'alternent très bien. Y'a des moments hyper droles et puis la confusion de la fin est vraiment bien trouvé.
Juste un point négatif tous les noms des célébrités qui son copiés sur des vrais mais tournés à l'envers (genre Angélina Moche) c'était pas utile je pense.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 2012-10-21

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×