Françoise Bourdin

Les sirènes de Saint Malo

41tviez5fvl-sy445.jpg  Résumé : Les voiles de Saint-Malo ont pris la couleur du deuil : Jaouën Carriban, l'armateur, est mort brutalement, sans avoir eu le temps de se réconcilier avec son fils. Ce même fils qui, il y a huit ans, faillit sacrifier l'entreprise familiale à ses ambitions de navigateur. Aujourd'hui, Joël reprend la barre, au mépris de sa mauvaise réputation.

 Nos avis :
Mélodie : C’est un très bon roman, assez proche, dans son intrigue et dans son ambiance, du dernier que j’avais lu d’elle, La promesse de l’océan : on y retrouve le cadre breton et le milieu des marins pêcheurs, ainsi qu’une galerie de personnages au caractère bien affirmé et de jolies réflexions sur la force des liens familiaux, amicaux et sentimentaux ; ajouté au style très agréable de Françoise Bourdin qui a un don pour rendre les ambiances et écrire des dialogues particulièrement vivants, j’ai eu personnellement tout ce qu’il me fallait pour passer un très bon moment de lecture !
Olivia : j'ai passé un très beau moment, tu n'as pas du être dépaysée Mel! Elle sait vraiment mettre dans l'ambiance François Bourdin. L'histoire est bien montée avec son lot de drames et de mystères. Joël est attachant tout comme sa famille. Une fin un peu plus développé avec Yvon et les autres ça aurait pu être possible je pense.

Face à la mer

Fbourdin  Résumé : Mathieu tient une librairie indépendante au Havre depuis plus de vingt ans. Il a consacré sa vie à son entreprise, ce qui lui a valu un divorce et l'a empêché de voir grandir sa fi lle, Angélique. Passionné par son métier, entouré de collaborateurs qui l'admirent, il réussit pleinement. Mais le succès a un prix, et un jour, c'est le burn-out. Impossible pour Mathieu de pousser la porte de sa librairie.
Déprimé, apathique, il décide de tout plaquer et de se réfugier à Sainte-Adresse, dans la maison de son vieil ami César qui vient de mourir. Alors qu'il n'aspire qu'à la solitude, ses proches s'invitent les uns après les autres. Tess, sa compagne amoureuse mais impuissante à l'aider, son ex-femme, ses trois frères, qui ne comprennent pas les raisons d'une telle crise. Seule Angélique prend la mesure de la situation et, malgré sa jeunesse, décide de veiller sur la librairie et de motiver chaque jour les employés, quitte à négliger ses études.

Nos avis :
Olivia : Françoise Bourdin n'a pas perdu sa plume, on passe un bon moment avec Mathieu au Havre, c'est très dépaysant. On le voit donc évoluer, pas toujours très gai dans ce qu'il traverse mais ça se lit vite et bien. Je trouve quand même que certains points sont inaboutis, à moins que cela laisse place à une suite, car il y a encore de quoi faire.

Au nom du père

41otcb3qtpl sx318 bo1 204 203 200  Résumé : Gabriel Larcher règne en maître sur sa famille, influençant profondément les destinées de ses deux fils et de sa fille. Si Dan et Valentine ont suivi les traces de cet ancien champion de Formule 1, Nicolas, jeune homme sensible et amoureux de la nature, a choisi d'être médecin dans leur petite ville de La Ferté-Saint-Aubin. Aujourd'hui, les trois enfants Larcher cachent leurs blessures. Dan et Valentine peuvent-ils trouver leur place dans un univers où seul leur père veut briller ? Et quel est donc le lourd secret d'Albane, leur mère, en apparence si douce et si parfaite ? Dans leur maison familiale de Sologne, les Larcher semblaient heureux et unis. Mais les non-dits et les secrets couvent, prêts à éclater au grand jour...

Nos avis :
Mélodie : Honnêtement, je ne suis clairement pas aussi enthousiaste que pour sa récente saga écossaise où elle m’avait transportée… Il faut dire que l’univers de la course automobile qu’elle met en avant dans le roman, c’est certes inédit, mais je ne peux pas dire que cela m’ait particulièrement touchée !  Un livre moins dépaysant qu’à l’habitude donc, même si les forêts de Sologne sont aussi à l’honneur et donnent envie d’une bonne balade au grand air ! Les personnages sont assez ordinaires et évoluent autour d’une intrigue sans rebondissement majeur : et pourtant, on ne s’ennuie pas, c’est là tout le talent de Françoise Bourdin !  Ce dernier roman n’est donc pas son meilleur, mais il se lit très bien.
Olivia : on passe un bon moment dans cette saga familiale, ils sont tous attachants sauf le père... Je trouve quand même un petit gout d'inachevé, même si on se doute bien de leur avenir, c'est dommage quand même. Albane, je sais pas j'espérais une autre issue, Gabriel se réveille un peu tard je trouve, et a de la chance de ne pas avoir tout perdu.

Passion fauve (1/2)

416fb1icrpl Résumé : Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la famille Karoly, issue d'une longue lignée d'artistes de cirque, doit quitter la Hongrie. Après des mois d'errance, Vilmos Karoly réussit à vendre à un cirque madrilène un numéro imaginé pour sa fille aînée, Berill. Très vite, l'exploit de la jeune femme qui danse parmi les fauves remporte un vif succès. La grâce de Berill lui attire de nombreux prétendants. Mais, un soir, une lionne se jette sur elle et la lacère. A l'hôpital, Berill reçoit la visite de l'un de ses amoureux repoussés, Tomas, un jeune banquier irlandais. Sans réfléchir, elle accepte sa demande en mariage. Rejetée par le monde du cirque comme par la bourgeoisie dublinoise, Berill va tenter de construire, avec l'homme qui l'a à la fois sauvée et mise en cage, une vie à son image : flamboyante et imprévisible.

 Nos avis :
Mélodie : C’est un roman un peu déroutant quand on connaît bien cet auteur puisqu’elle centre son intrigue sur la première moitié du XXe siècle, de la première guerre mondiale aux années 1950. Ce n’est évidemment pas une période très drôle de l’histoire et le voyage en Europe dans lequel nous entraîne Françoise Bourdin est souvent douloureux... La lecture est prenante, les pages défilent sans ennui, j’ai bien l’intention de lire le deuxième volet, mais il y a un petit quelque chose qui me déçoit tout de même…Sans doute le fait que les personnages sont un peu moins aboutis que d’habitude, y compris l’héroïne à laquelle je ne me suis pas beaucoup attachée. Comme si l’auteur avait focalisé son talent sur l’atmosphère et les lieux, en oubliant qu’ils étaient avant tout habités par des êtres… L’ensemble est original et intéressant, mais ce n’est pour l’instant par la meilleure saga familiale de Françoise Bourdin qu’il m’ait été donnée de lire !
Olivia : j'ai lu ce premier tome très vite (avion oblige) et j'ai hate de lire le 2eme! J'aime bien quand on remonte plusieurs décennies comme ça, on a le temps de voir évoluer les personnages. Berill est une femme très forte, très attachante et Tomas est vraiment un homme en or. On parcourt en plus une bonne partie de l'Europe, c'est une belle histoire. Allier l'univers du cirque et de la banque est également une réussite.

Berill ou la passion en héritage (2/2)

51sqp putjl  Résumé : À la veille des années 1960, Tomas, propriétaire d'une banque prestigieuse, apprend qu'il est atteint d'une maladie incurable. Avec sa femme, il s'offre un ultime voyage en Irlande, son pays natal... Devenue veuve, Berill se retrouve à la tête d'un empire financier. Anéantie par la disparition de Tomas, elle souhaite se retirer des affaires. Mais la succession s'annonce difficile : à ses yeux, ses deux enfants n'ont pas assez d'expérience pour prendre les rênes de l'entreprise. Maureen, sa fille, voudrait régner sur la banque, seule, avec les pleins pouvoirs. Hugh, son fils, n'a pas l'âme d'un financier. Mais Berill fera tout pour préserver l'héritage familial et les siens.

 Nos avis :
 Mélodie : J’aime toujours autant ces livres où elle se donne le temps de raconter l’histoire d’une famille sur la longue durée : le lecteur peut vraiment s’attacher aux personnages, voir leurs évolutions, et parcourir une page d’histoire en même temps. En l’occurrence, on traverse une bonne partie du XXe siècle en compagnie de Berill, et on voyage dans de nombreux pays européens : évasion et émotions sont garanties !
Olivia : Aussi bon que le premier. On suite cette grande famille Blaque-Bellair encore sur plusieurs décennies avec leurs hauts et leur bas. Eleonor est un sacré personnage, un mix de toute sa famille! Maureen réussit à trouver un équilibre, c'était pas gagné. Ta mère a raison, cette saga fait partie des meilleurs pour moi aussi, j'avais aussi bien aimé l'autre saga familiale en deux tomes (qui couvrait a peu près la même période d'ailleurs)

 Comme un frère

 41fl9cxq hl Résumé : Dans un village isolé du Jura, un nom fait peur : Nathan Desroches. Un colosse capable de soulever un tronc à mains nues, le seul à oser élever des chevaux dans cette région au climat hostile. Mais si la puissance de ce travailleur infatigable impressionne son entourage, sa maison effraie. Dans cette immense demeure où il élève seul ses deux frères depuis l'incendie qui a ravagé la ferme de leurs parents, Nathan a instauré un sinistre huis clos familial.
À l'un, qu'il ne laisse jamais sortir, cet homme autoritaire réserve toute sa haine. C'est Justin, le cadet, simple d'esprit, à l'origine du sinistre qui les a rendus orphelins. A l'autre, Joachim, un enfant beau et fragile, Nathan donne tout son amour. Un amour aussi inhumain que lui, immense, exclusif et exigeant. Au point que les deux frères ne se quittent jamais. Aucune fille n'a pu les séparer, pas même l'épouse de Nathan, qui doit s'effacer... Jusqu'au jour où Joachim tombe amoureux. La tragédie, dès lors, est inévitable.

 Nos avis :
Mélodie : Quelle ambiance ! C’est un roman court – 150 pages – que j’ai lu en deux fois, à la fois totalement prise par ma lecture et très mal à l’aise par ce que je découvrais ! L’atmosphère y est franchement malsaine puisque l’auteur met en scène deux frères complètement dépendants l’un de l’autre. On le sent dès le prologue, la tragédie rode car une telle relation ne peut déboucher que sur une mutuelle destruction… Pour le coup, on ne pourra pas reprocher à Françoise Bourdin de ne pas aller au bout de son histoire : l’épilogue est on ne peut plus clair ! Une lecture assez dérangeante mais originale et qui tient en haleine ; elle vaut le coup qu’on lui laisse sa chance !
Olivia : on est loin des univers habituels.... et qu'est ce que c'est glauque... Heureusement qu'il est court sinon je n'aurai pas été bout. Effectivement dès le début on sait qu'un malheur va arriver du fait de la construction, originale, du livre. Ceci dit y'avait pas d'autres issues tellement la relation des deux frères est malsaine et même toute l'ambiance de la maison...

D'eau et de feu

51ejl6zvgel  Résumé : Dans un vaste manoir écossais, l'histoire explosive d'une famille recomposée où les uns et les autres vont très mal s'entendre... ou trop bien. De retour au domaine de Gillespie après des années d'internat, le jeune Scott est stupéfait : son père, Angus, vient de se remarier avec une Française. Installée à demeure avec ses quatre enfants, trois garçons et une fille, la nouvelle épouse a la ferme intention de marquer son territoire, et d'y imposer les siens. Or cette nouvelle tribu n'est pas du tout du goût de Scott... Tandis que les tempéraments se heurtent et que les jalousies s'installent, la tension sourd autour du véritable enjeu familial : qui sera l'héritier, qui fera fructifier les distilleries des Gillespie ?

Nos avis
Mélodie : Son dernier roman, paru en septembre, et c’est un excellent cru où elle fait preuve de tous ses talents! ! J’ai beaucoup aimé le cadre avec une intrigue qui prend place en Écosse, au milieu de la lande, des moutons et des grandes distilleries à whisky : c’est totalement dépaysant ! On entre très facilement dans l’histoire de la famille Gillespie, famille recomposée où la cohabitation n’est vraiment pas simple… Il faut dire que la belle-mère a un caractère épouvantable, tout comme l’un des fils d’ailleurs… Plein de personnages, tous intéressants, des rebondissements, une histoire d’amour que j’ai trouvé très belle : je suis ravie de ma lecture !
Olivia : très emballée! Un des meilleurs je trouve, il est différent des autres et surtout et ça change il est abouti!!
Déja sympa de quitter la France pour l'Ecosse, quel joli cadre. c'est sympa d'avoir des héros plus jeunes que ces personnages habituels et qui sont très attachants je nomme bien sur Scott et Kate! Et quel couple!!! il en a fallu du temps mais magnifique.
On retrouve comme d'habitude des hommes assez noirs l'ex mari, déja juste odieux.... Et Angus même si il a des bons cotés, il a l'air quand même d'être dicté par son pantalon.... Sans parler de John...Enfin, Amélie en tient une bonne couche aussi.

 A feu et à sang

41qqlbtvxgl sy445  Résumé : Kate et Scott ont eu des jumeaux et sont retournés vivre à Gillespie, où la cohabitation avec Amélie est toujours difficile, mais adoucie par la joie que les enfants apportent au domaine. Tandis que Scott mène de main de maître la distillerie et la filature, Kate a trouvé un poste de professeur de littérature française à Glasgow, et chacun des membres de la famille poursuit sa route avec plus ou moins de facilité. La situation est donc plutôt apaisée. Mais, le soir de Noël, Angus fait une crise cardiaque et décède. Consternation au sein du clan. La question de la succession revient au premier plan, avec d’autant plus de violence que le défunt leur a réservé une surprise qui ne sera pas au goût de tous. Les hostilités sont relancées. L’ambiance familiale se dégrade, la cohabitation devient explosive. Ce sera désormais une bataille rangée dont Kate et Scott pourraient bien faire les frais.

Nos avis :
Olivia : j'ai retrouvé avec plaisir Kate et Scott, quel magnifique couple et solide malgré toutes les embuches!!
Le décès de Angus permet de faire sortir les loups et de ressouder les liens. Amélie sort grandie de ce tome, mais alors John quel boulet!! Je sais pas comment sa femme peut le supporter.  Des beaux moments avec Moira et David mais aussi avec Graham/Pat et Philippe/Malcolm.
Mélodie : Je pense que l’auteur a eu envie de retrouver ses personnages et le cadre de l’Écosse qu’elle avait si bien dépeint, et c’est vrai que cela fait très plaisir de retrouver tous les membres de la famille Gillespie, à commencer par le couple Kate-Scott, plus amoureux que jamais et toujours aussi mignon ! On retrouve aussi l’affreux John, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’est pas arrangé, plus jaloux de sa sœur que jamais et carrément détestable dans ses rapports avec sa famille ! Ceci étant, on est quand même en-dessous de la magie qui entourait le premier volet… D’abord parce qu’on perd – évidemment, comme dans toutes les suites – le privilège de la nouveauté et de la découverte : on est en terrain connu !  Ensuite, et surtout, parce que c’est un peu léger au niveau des intrigues. Et pourtant, l’auteur fait plusieurs tentatives pour perturber le calme de la famille Gillespie, mais cela tombe à chaque fois un peu à plat ! Un petit manque de rebondissements donc, quelques redites aussi, mais une lecture pour le reste très agréable : Françoise Bourdin écrit toujours aussi bien, aussi à l’aise qu’à l’accoutumée au milieu de ces grandes familles attachées à leur terre qu’elle affectionne tant ! Vivement son prochain roman !!

 Nom de jeune fille

 41f8rkmkabl Résumé : Pour se consacrer à son mari, grand patron en cardiologie, et à ses deux enfants, Valérie a renoncé à une prometteuse carrière de médecin. A Rouen, elle mène l'existence dorée d'une épouse de notable, jusqu'au jour où elle découvre qu'elle est une femme trompée. Elle quitte le domicile conjugal et entame une procédure de divorce. Mais, à trente-sept ans, retrouver une indépendance matérielle et reconstruire une vie affective est un parcours semé d'embûches. S'imposer à nouveau dans le milieu médical en reprenant ses études devient alors un véritable défi. Car Valérie compte bien regagner enfin sa liberté...

 Nos avis :
 Mélodie : j’ai passé un  bon moment ! J’ai beaucoup aimé assister à la reconstruction de Valérie, femme trompée et bridée par un mari détestable qu’elle a le courage de quitter pour repartir de zéro. L’histoire n’est pas des plus originales, c’est sûr, mais c’est comme toujours écrit avec beaucoup de réalisme, sans temps mort, et avec un vrai souci de rendre la psychologie des personnages : il n’est pas possible de s’ennuyer quand on aime ce genre de lectures, toutes simples sans doute mais tellement prenantes !
Olivia : j'ai passé un très bon moment avec Valérie qui était vraiment avec un super connard, il nous aura tout fait cet abruti.
Heureusement elle a trouvé Laurent même si ils ont failli se perdre. J'ai trouvé toute sa famille (enfants et parents) très touchants, et ses collègues très sympas. Un bon Françoise Bourdin pour moi!

Sans regrets

41lpz89up  Résumé : Le château de Balbuzard, à quelques kilomètres de Tours. L'aventure d'une vie pour Richard et Jeanne qui transforment ce bijou de la Renaissance en hôtel. Un véritable succès : en quinze ans, il devient un lieu de villégiature incontournable. Une aventure portée par la force de leur couple, et leur lien avec leur petite fille. Pourtant il suffira que Richard croise Isabelle, son amour de jeunesse, pour que tout bascule...

Nos avis :
Mélodie : une histoire pas très originale, un peu inachevée, mais agréable quand même. Tu apprécieras sans doute de retrouver le milieu des notaires provinciaux, Olivia !  Pour ma part, j’ai aimé le cadre de l’hôtel écologique et de la Touraine : c’est paisible et dépaysant à la fois ! Sans oublier la plume de Françoise Bourdin, toujours aussi douée pour brosser des portraits de personnages et rendre compte de leur psychologie. Pour le reste, je regrette de ne pas être parvenue à m’attacher à l’héroïne : elle n’est pas sympathique pour un sou, Isabelle, et quand bien même elle traîne une douloureuse histoire familiale, ses caprices et son égoïsme me l’ont rendue détestable… On perd du coup en émotions… et en suspense : je n’en dis pas plus !
Olivia : on on voit qu'elle s'est documentée sur le fonctionnement d'une étude, peut être un peu trop par moment, mais bon passons.
L'histoire est bien montée, les petits flashbacks dans son enfance sont bien rédigés et apportent beaucoup, on voit bien la situation difficile dans laquelle s'est trouvé Richard. Après, on comprend bien qu'il ira pas très loin avec Isabelle qui est quand même sacrément chiante mais on reste comme souvent un peu sur notre fin, avec cette probable reconquete de Jeanne. Ismael m'a fait de la peine quand même, il est un peu le dindon de la farce.
Olivia : très emballée! Un des meilleurs je trouve, il est différent des autres et surtout et ça change il est abouti!!
Déja sympa de quitter la France pour l'Ecosse, quel joli cadre. c'est sympa d'avoir des héros plus jeunes que ces personnages habituels et qui sont très attachants je nomme bien sur Scott et Kate! Et quel couple!!! il en a fallu du temps mais magnifique.
On retrouve comme d'habitude des hommes assez noirs l'ex mari, déja juste odieux.... Et Angus même si il a des bons cotés, il a l'air quand même d'être dicté par son pantalon.... Sans parler de John...Enfin, Amélie en tient une bonne couche aussi.

Les années passions et le choix d'une femme libre

515rhe8y1zl  Résumé : Dans le Bordeaux des années 80, Lucrèce, jeune femme ravissante au caractère bien trempé, mène de front des études de journalisme et un emploi de caissière. Mais au-delà de sa vie étudiante éprouvante et du divorce de ses parents, il est une blessure secrète, dont elle ne guérit pas : avoir été rejetée par son père. Dès lors, plus que l'ambition, ce qui la motive, c'est la revanche. Une revanche prise sur les hommes avant tout : l'occasion d'empoigner son destin se présente rapidement a elle. Elle fait une entrée remarquée dans le monde très masculin du journalisme en signant un article explosif dénonçant le plus grand scandale de la décennie. Déterminée à se forger un avenir différent et à se libérer de l'emprise des siens, Lucrèce ne reculera devant rien pour imposer sa plume dans un milieu professionnel encore hostile aux femmes...

 

 

41hhp962j3l  Résumé : Voilà sept ans que Lucrèce a quitté Bordeaux pour la capitale. A trente-deux ans, la jeune femme a gagné ses paris : elle est devenue une journaliste reconnue et a réussi à s'imposer dans un milieu encore très masculin. Toujours aussi brillante et passionnée, elle fait également tourner les têtes, y compris celle de Claude-Eric Valère, grand patron de presse. Mais elle n'est pas du genre à se laisser dompter. Tout en multipliant les aventures, elle poursuit sa liaison avec le célèbre chirurgien Fabian Cartier, privilégiant son indépendance. Pourtant, quand elle croise le seul homme qu'elle ait vraiment aimé, subit le harcèlement de Valère et découvre qu'elle est enceinte, Lucrèce commence à douter de son choix de vie...

 Nos avis :
Mélodie : Et bien c’est une excellente saga ! J’ai totalement accroché au personnage de Lucrèce, femme complexe, avide de libertés et en même temps en perpétuelle recherche de reconnaissance. On la voit évoluer sur une vingtaine d’années, suivant avec son parcours les événements marquants des années 1980-2000 : un joli voyage dans l’histoire récente ! Elle vit deux très belles histoires d’amour et j’ai eu bien du mal à prendre position : Fabian et Nicolas sont deux personnages masculins très attachants et on comprend Lucrèce d’hésiter autant ! Gravite autour de ces trois personnages-clés toute une galerie d’hommes et de femmes intéressants, aux histoires complexes et très prenantes : un des meilleurs Bourdin en ce qui me concerne, je recommande !
Olivia : Je suis bien d'accord avec toi Mel, c'est un des meilleurs! 20 ans en compagnie de Lucrèce, très agréable, en plus avec son métier on revit les grands événements des dernières années! Lucrèce femme indépendante et qui l'assume, elle réussit à faire la vie qu'elle veut. Longue hésitation entre Fabian et Nicolas, elle est vraiment tombé sur deux hommes supers et très patients. Une très belle fin. Des personnages autour aussi très attachants, Sophie/Julien, eux aussi il leur aura fallu le temps. Emmanuelle avec sa belle relation avec Nicolas, et Agnès qui a fini par échapper à son taré de mari... Belle rédemption de Guy, j'espère qu'il aura fini par quitter l'odieuse Brigitte!

Mano a mano

51glf46jnal  Résumé : Vingt ans séparent Jocelyn de Raphaëlle. Et plus elle s'éloigne de lui, plus il veut la retenir. Pour la séduire définitivement, il l'emmène chez Virgile, un ami éleveur de taureaux de combat. Les paysages camarguais, l'univers fascinant de la corrida, le chaleureux accueil des Vasquez : le séjour promet d'être inoubliable. Mais c'est Ruiz, fils cadet de Virgile, qui va attirer toute l'attention de Raphaëlle

Nos avis :
Mélodie : Une fois n’est pas coutume, voilà un roman de Françoise Bourdin que je n’ai pas aimé : je crois que c’est la première fois ! Je n’ai pas du tout accroché à l’univers de la corrida qu’elle essaie pourtant de nous vendre à grand renfort de descriptions et de vocabulaire espagnol : ça m’a plus ennuyée qu’autre chose ! Plus surprenant, je n’ai pas non plus adhéré au couple phare du roman, auquel je n’ai rien trouvé d’attachant ; deux égoïsmes qui se rencontrent et qui ne donnent pas l’impression d’envisager réellement un avenir commun, il n’y a vraiment pas de quoi rêver ! Une déception !

Objet de toutes les convoitises

41ilvzu9ckl Résumé : D'où vient cet attrait irrésistible que le jeune lord Donagh exerce sur son entourage ? A trente-cinq ans Alexander Leander Donagh, unique héritier d'un immense fortune familiale, est un aristocrate accompli et l'un des hommes les plus courus de Londres. Brillan avocat, indéniable charmeur à l'élégance rare, à la foi craint et admiré de tous, ce modèle de rigueur et de flegme dissimule une nature passionnée. Son idylle avec Dimitri, un danseur étoile, nourrit les pages people des magazines. Mais en secret Alexander s'éprend de Mark, son associé, qu'il voit pourtant parfaitement heureux avec sa femme, Joyce. S'engage alors un vertigineux ballet de sentiments : Dimitri, Mark et Joyce, envoûtés par Alexander, luttent contre les violents soubresauts de l'amour. Dimitri souffre de n'être pas aimé ; Mark réfrène un trouble de plus en plus angoissant ; Joyce se laisserait volontiers séduire... Jusqu'au jour où les acteurs du drame se retrouvent sur la même scène, et les masques tombent... Avec Objet de toutes les convoitises, Françoise Bourdin signe un émouvant roman-confession à trois voix, où se dessine le portrait plein de sensibilité d'un homme hors du commun, véritable incarnation de la séduction

Nos avis
Mélodie : Un roman original où Françoise Bourdin explore le thème de l’homosexualité et s’essaie à la multiple narration. J’ai trouvé le résultat très convaincant et même prenant, tant elle parvient à faire d’Alex un personnage énigmatique et troublant. Cet homme dégage une incroyable sensualité, un vrai charisme et l’on comprend très bien que son entourage soit sous le charme ! C’est une très belle étude de caractères, à la construction originale et où l’analyse psychologique des personnages est particulièrement soignée : j’ai aimé !!
Olivia : une fois qu'on se met dedans ça se lit bien et vite. C'est un état d'esprit particulier avec cet Alex qui plait à tout le monde, c'est bien le cas de le dire... Et le final est spécial quand même avec la relation qui persiste avec Dimitri. Enfin ça change des lectures habituelles et j'ai bien aimé d'avoir plusieurs narrateurs

BM Blues

5169hogr  Résumé : Par nécessité, deux hommes que tout sépare sont réunis des mois durant dans une voiture. Un huis clos où s'exprime toutes les passions viriles. Sauvé des flammes dans un terrible accident de voiture qui coûte la vie à sa soeur, Hugo de Chaley voue une haine féroce à leur père qu'il tient pour responsable. Anéanti, le jeune homme quitte sa cage dorée et son destin tout tracé pour tenter d'exorciser ailleurs sa douleur. Il fait la rencontre de Thève Maravilliers, entrepreneur de travaux publics, une force de la nature au tempérament bourru. Ce dernier vient d'acquérir une puissante BMW, la M5 qu'il ne peut pas conduire pour cause d'excès de vitesse. Suspendu de permis pour six mois, il engage Hugo comme chauffeur. Tout oppose le fils de famille et l'autodidacte parvenu : aux coups de gueule et de poings intempestifs de Thève, l'employé introverti oppose un silence soumis. Pourtant, à partager l'habitacle de la berline transformée en cage au lion, ils vont, au fil des pages, révéler leurs failles.

Nos avis :
Mélodie : un roman un peu atypique quand on connaît bien l’univers de Françoise Bourdin ; très court, mettant face à face deux personnages masculins abîmés par la vie et a priori peu sympathiques, le livre a pour cadre géographique… une voiture ! Atmosphère improbable, et pourtant prenante : ce n’est certainement pas le meilleur roman de Françoise Bourdin, mais on se laisse prendre au jeu de ce tête à tête surprenant qui conduit finalement à une belle évolution des personnages.

Un soupçon d'interdit

41x-vydprxl-sx342.jpg  Résumé : Daphné est restée très attachée à sa belle-famille, qu'elle retrouve régulièrement le week-end au domaine de La Jouve, près de Montpellier, malgré les souvenirs douloureux que cet endroit fait naître en elle. C'est là que son mari Ivan, le fils cadet du clan Bréchignac, a trouvé la mort lors d'une violente dispute avec son père, un sculpteur de renom.
Huit années ont passé, mais un mystère demeure quant aux circonstances de ce tragique accident, créant de lourdes tensions au sein de la famille. De son côté, Daphné doit faire face à de sérieux problèmes financiers. Elle se confie à Dimitri, le frère aîné d'Ivan, en qui elle a toujours trouvé un ami et confident. Ce dernier lui propose spontanément de l'aider, malgré son activité très prenante de créateur de parfums. Lorsqu'ils se découvrent une attirance l'un pour l'autre, Daphné est troublée. Peut-elle encore aimer ? Dimitri, lui, s'interroge toujours sur les non-dits qui planent autour de la mort de son frère. Pourquoi leur père déserte-t-il de plus en plus souvent La Jouve ? Aurait-il des raisons de se sentir coupable ?

Nos avis :
Mélodie : difficile de le lâcher : il est excellent !!! C’est vraiment quand elle se livre à une grande saga familiale que cet auteur est la meilleure, et c’est le cas avec ce roman ! Une belle fresque, qui tourne autour de plusieurs personnages tous intéressants, unis autour d’un drame et dont la vie va être bousculée par la découverte d’un secret bien gardé par le patriarche ; une très belle histoire d’amour aussi, qui prend le temps de s’installer et à laquelle on ne peut que succomber : je me suis régalée !

La camargaise

51j2yd1s5gl-sy445.jpg  Résumé : Entre Provence et Camargue, la bastide familiale de Biloba est le lourd héritage que François Valence a transmis à sa petite fille, Jordane. Au bord de la ruine, Jordane décide de transformer Biloba en hôtel de luxe. Choix violemment critiqué par son entourage... Belle, gaie, libre, Jordane se bat seule. Autour d'elle, le mari qu'elle a quitté et qui ne parvient pas à l'oublier, une mère farfelue, une soeur handicapée, des nuits tièdes où résonnent les guitares gitanes. Et, quelque part, un homme différent des autres, qu'elle va devoir affronter.

 Nos avis :
Mélodie : La Camarguaise est une histoire comme je les aime : un cadre géographique à découvrir – la Camargue et ses chevaux -, une héroïne haute en couleurs qui défend son patrimoine (et son cœur !) bec et ongles, des personnages secondaires intéressants qu’on a plaisir à voir évoluer ; il y avait tout pour me plaire dans ce roman dépaysant et très prenant ! Comme dans plusieurs romans de Françoise Bourdin, le dénouement peut paraître inachevé et le devenir de certains personnages inabouti ; mais je pense que c’est ouvert en fait : au lecteur de poursuivre l’histoire comme il l’entend, ce n’est pas déplaisant !
Olivia : Une très bonne lecture même si comme ça souvent, un peu inabouti pour moi, il restait quand même pas mal de choses à voir et surtout l'avenir du Bilboa. Et puis c'est un peu tout rose Jordane et Pascal s'en sortent bien (vis à vis de Cécile et Robin, même si lui vu son comportement final a de quoi se faire pardonner.)
En tous cas j'ai passé un bon moment en Camargue, au milieu de cette drole de famille recomposée si on peut dire, avec la belle Jordane.

D'espoir et de promesses

41ebewqrm5l-sy445.jpg  Résumé : Anaba Rivière, une Française d’origine amérindienne, s’apprête à épouser Lawrence Kendall, un brillant avocat canadien. Le jour du mariage, devant le Palais de Justice de Montréal, Anaba et sa soeur Stéphanie attendent en vain le marié. C’est son témoin et ami Augustin, auteur de romans policiers, qui annonce à la jeune femme la mauvaise nouvelle : Lawrence a eu peur de s’engager et a subitement quitté la ville. Anéantie, Anaba rentre en France et s’installe chez sa soeur, antiquaire en Normandie. Peu à peu, la jeune femme se bâtit une nouvelle vie…
À Montréal, Lawrence est aux abois. Il perd son poste dans le prestigieux cabinet d’avocats où il travaillait, puis doit se résoudre à vendre son duplex pour payer ses créanciers. Mais, surtout, pas un jour ne se passe sans qu’il pense à Anaba. Il l’aime toujours, mais comment revenir à elle ?

Nos avis :
Mélodie : C’est une histoire très simple, sans réelle péripétie, et je me suis plusieurs fois dit que quelques rebondissements auraient été les bienvenus pour donner un peu d’épaisseur à l’intrigue : Françoise Bourdin nous a habitués à mieux, c’est certain ! Ceci étant, les quatre personnages principaux sont agréables à voir évoluer et les sentiments bien dépeints, particulièrement la très belle complicité qui unit les deux sœurs, héroïnes du roman. Un joli voyage au Québec également, assez dépaysant, même si là encore, on a connu des livres où elle nous transportait davantage. Une petite déception donc, même si je reste une inconditionnelle de cette auteur !
Olivia : j'ai bien aimé même si je le trouve une fois de plus un peu inachevé. On sait pas trop quel est l'avenir des deux couples et c'est dommage.
Visiter le Canada et la Normandie était plutot sympa, même si ça a déja été plus approfondi. :D
J'ai bien aimé la relation entre les deux soeurs Stéphanie et Anaba, et aussi leur père qui a vraiment pas eu une vie facile.
Le couple Stéphanie/Augustin était aussi très touchant, tout en douceur. Par contre beaucoup de mal avec Lawrence qui franchement ne présente pas vraiment de côté attachants... et j'ai du mal à croire à sa rédemption et surtout qu'il ait tiré quelque chose de ses erreurs...

Serment d'automne

1153422.jpg  Résumé : Brillant architecte parisien, Guillaume n'hésite pas une seconde à voler au secours de son frère jumeau. Il part en Bourgogne. Malade, Robin ne peut pas assumer seul les vendanges. Guillaume prend tout en main. Pas si facile. Et Ralph, son fils, qui choisit ce moment pour venir régler ses comptes avec lui. Mais bientôt, aux côtés de son frère et de sa femme, sur cette terre où il est né, Guillaume se sent revivre. Paris, l'argent, la réussite ? Que c'est loin, tout ça. Et puis, il y a Sybil...

 Nos avis :
Olivia : Une jolie histoire centrée sur les valeurs familiales et les liens familiaux, très dépaysant cette fois en Bourgogne! L'histoire est belle et se finit bien même si c'est prévisible, cependant on reste un peu sur notre faim, quelques pages de plus auraient été les bienvenues.
 Mélodie : c’est encore une belle lecture, vraiment prenante ! L’ambiance est très travaillée, avec un joli voyage dans la Bourgogne viticole. L’auteur explore un thème très difficile à travers la maladie de Robin, mais le fait avec beaucoup de retenue et de finesse : on est émus, parfois aux larmes, mais on garde toujours espoir grâce à la magnifique complicité fraternelle qui lie les jumeaux Robin et Guillaume. J’ai beaucoup aimé aussi l’exploration des sentiments père/fils, avec l’histoire difficile de Guillaume et de son fils : beaucoup d’incompréhensions et de malentendus dans leurs rapports, mais un lien qui se recrée petit à petit ; là aussi, l’émotion est garantie ! L’histoire amoureuse qui se noue timidement entre Sybil et Guillaume est en revanche un peu secondaire, et ne connaît d’ailleurs pas vraiment de dénouement ; cela se comprend en même temps puisque j’ai vraiment l’impression que dans ce roman, Françoise Bourdin a donné priorité aux relations d’homme à homme. Ça change de ses autres romans, et c’est un vrai régal !

Dans le silence de l'aube

31stmxoad5l.jpg  Résumé : Axelle Montgomery a vingt-sept ans et tout semble lui réussir. Issue d'une dynastie d'éleveurs et d'entraîneurs, elle dirige l'écurie familiale depuis que Ben Montgomery, son grand-père, lui en a confié les rênes après un grave accident qui l'a laissé paralysé. Grâce à l'éternel soutien et aux conseils avisés du vieil entraîneur, Axelle multiplie les triomphes. Mais son caractère bien trempé et son assurance ne sont pas du goût de tous. Entre son frère, ancien jockey, jaloux et prêt à tout pour l'évincer, et les propriétaires de chevaux de courses qui hésitent à lui accorder leur confiance, elle a fort à faire. Sans compter les deux prétendants qui se disputent ses faveurs : Antonin, jockey vedette, qui l'attire mais dont elle se défend de tomber amoureuse, et Xavier, un séduisant informaticien, mais dont l'univers est fort éloigné du monde des courses...
Face aux problèmes qui s'accumulent et menacent l'équilibre de l'entreprise familiale, Axelle devra faire des choix difficiles. Parviendra-t-elle à prouver qu'elle est la digne héritière des Montgomery et à forger son destin ?

Nos avis :
Mélodie : c’est un de ses très bons livres ! Il y a pas mal de similitudes avec le dernier que j’ai lu d’elle (La Camarguaise) : on y retrouve l’univers des chevaux - moins libres qu’en Camargue ceci étant puisqu’il s’agit ici de chevaux de course ! - et un roman construit autour d’une jeune héroïne dotée d’une sacrée force de caractère ! Pour le reste, les thèmes sont ceux dont on commence à avoir l’habitude chez cet auteur : un bien à défendre, des secrets de famille, de belles histoires de cœur… Elle se répète sans doute d’un roman à l’autre, mais en parvenant toujours à tenir son lecteur en alerte grâce à une écriture très visuelle et des personnages attachants ; personnellement, je ne me lasse pas de ses romans

La promesse de l'océan

promessde.jpg  Résumé : Dans les Côtes d’Armor, Mahé dirige avec intelligence et détermination l’entreprise de pêche familiale. Mais entre les aléas de la crise et le caractère irascible de son père, son quotidien est loin d’être un long fleuve tranquille… Sans compter qu’à 30 ans, Mahé n’a toujours pas trouvé l’homme de sa vie. Elle n’est pas indifférente au charme d’un séduisant dentiste aux yeux gris, mais son douloureux passé amoureux est sur le point de la rattraper de la manière la plus inattendue…

Nos avis :
Mélodie : C’est un roman très sympa, dans un cadre plus qu’agréable puisque l’intrigue se déroule en Bretagne  , dans le milieu des marins pêcheurs ! Une belle galerie de personnages, certains très attachants, d’autres franchement détestables, et de beaux sentiments aussi, F. Bourdin est quand même une spécialiste ! L’ambiance m’a un peu rappelé celle de Il faut laisser les cactus dans le placard, qu'on avait bien aimé.
Olivia : Je l'ai fini. j'ai beaucoup aimé aussi, très dépaysant du fait de l'univers Breton et des marin-pêcheurs!
Les personnages sont très attachantes surtout l'héroine, un certain nombre de rebondissements pas forcément prévisibles.

Le testament d'Ariane (1/2)

51dtssn-ptl-sy445.jpg  Résumé : Issue d'une ancienne famille d'exploitants résiniers des Landes, Ariane Nogaro, veuve et sans enfants, décide de mettre de l'ordre dans ses affaires et rédige son testament. Elle ne fréquente guère son frère aîné, un professeur à la retraite, pas plus que sa belle-sœur, le couple n'appréciant guère son originalité et sa manière de vivre. Seule Anne, l'une de ses nièces, a tissé un lien affectueux et complice avec elle. Mariée à un vétérinaire et mère d'un garçon d'une douzaine d'années, la jeune femme mène une vie harmonieuse mais sans fantaisie, entre son travail de comptable à domicile et ses visites hebdomadaires chez sa tante. Jusqu'au jour où Ariane décède subitement... Contre toute attente, c'est Anne qui hérite tous ses biens, dont une grande propriété nichée entre forêt et océan, le berceau des Nogaro. Mais cet événement fait resurgir les jalousies et les rancœurs, et bouleverse l'unité familiale jusqu'ici préservée. Que faire en effet de cette maison qui renferme tant de souvenirs ? La vendre ? Ou au contraire s'y installer, comme Anne le souhaiterait malgré le refus sans appel de son mari ? A-t-elle le droit de mettre son couple en péril et de rompre avec les siens pour un héritage ?

Nos avis :
Mélodie : et encore une fois, cette auteur ne me déçoit pas ! Il faut prendre son temps pour entrer dans le roman puisqu’on a pendant un bon moment l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose… Et puis l’ambiance se crée, les personnages deviennent familiers, on adopte la nouvelle région où elle a posé son intrigue… et on arrive au bout du roman en se disant « ah non, pas déjà ! ». Et ce qui est très chouette, c'est qu'il y a une suite : j’ai hâte de retrouver les membres de la famille Nogaro, leur bastide landaise source de tant de haines, et le livre d’Ariane, qui révèle bien des secrets.
Olivia : Très bon livre, même si l'intrigue est un peu proche de La maison des avaris par l'héritage et le métier de vétérinaire.
J'aime bien qu'on découvre la vie d'Ariane au travers de son journal, et on en apprend!!! Anne se trouve dans une position très compliquée et son attirance pour Guillaume va encore rendre les choses plus dures
Elle travaille aussi pas mal sur les persos secondaires ce qui est très intéressant, la gentille suki, l'odieuse Lily et Jérome qui profite bien de la situation... tous avec leurs secrets.

Dans les pas d'Ariane (2/2)

51bmtlmc-wl-sy445.jpg  Résumé : Unique héritière de sa tante Ariane, Anne Nogaro décide, envers et contre tous, de s'installer dans la maison que lui a légué son aïeule. Elle a fait son choix, la bastide est désormais la sienne et elle mettra tout en œuvre pour réaliser son rêve : redonner vie à ce lieu reculé entre forêt et océan, le berceau des Nogaro. Avec l'aide de son frère Jérôme, Anne transforme peu à peu la demeure en chambres d'hôtes. Mais Paul, son mari, ne comprend pas le choix de sa femme et refuse de venir habiter dans cette maison qu'il déteste. Excédé, il finit par entamer une procédure de divorce. Au fil des jours, le projet d'Anne prend tournure et la vie s'organise. La bastide Nogaro fourmille d'activités et la jeune femme, à qui Paul avait prédit la solitude, voit sa famille se regrouper autour d'elle. Un jour, alors qu'elle reprend la lecture du journal intime d'Ariane, Anne découvre à travers les lignes qu'elle est probablement une enfant illégitime, fruit d'une liaison que sa mère aurait eue dans le passé. Bouleversée par cette découverte, elle comprend alors la fureur de sa mère chez le notaire, le jour de l'ouverture du testament d'Ariane. Voir sa fille héritière des Nogaro alors qu'elle n'en est peut-être pas une ! Que faire de ce secret ? Doit-elle interroger sa mère, essayer de retrouver la trace de son vrai père ? A-t-elle le droit de bouleverser l'unité de sa famille au prix de la vérité ?

Nos avis :
Mélodie : superbe lecture : dépaysant, prenant, ce roman est une très belle saga familiale. Les Nogaro, malgré les défauts d’un grand nombre de leurs membres, vont me manquer !
Olivia : J'ai bien aimé cette famille, surtout Anne très attachante! Encore une fois on reste quand même un peu sur notre faim, concernant Julien notamment et aussi Jérome qui devient quand même attachant et l'adorable Suki...
Pour la mère d'Anne, Estelle, moi j'ai quand même eu de la peine pour elle quand j'ai appris les circonstance de la paternité d'Anne

L'héritier des Beaulieu

419afo3nvml-sy445.jpg  Résumé : La cinquantaine séduisante, Barthélémy est l’aîné des Beaulieu, imprimeurs de père en fils depuis plus de deux siècles. P-DG de l’entreprise familiale dont il a fait un groupe industriel prospère, il est à la fois un homme d’affaires accompli, un mari résigné et un fils mal aimé. Et il n’a pas d'enfant à qui léguer son patrimoine et, lorsque sa mère tente de lui imposer un pâle successeur, la tension monte au manoir de Carrouges, où la famille vit en tribu. Mais le sort va s’en mêler en révélant un terrible secret qui remettra en question le passé de Barth… et le placera face à la seule femme qu’il ait jamais aimée. L’occasion pour lui de mettre un peu d’ordre et de sens dans sa vie. Un magnifique roman sur la filiation et la transmission.

 Nos avis :
Mélodie : un roman agréable que j’ai lu très vite. On y retrouve les ficelles que l’on connaît chez Françoise Bourdin : un milieu bourgeois, des secrets et des trahisons de famille pour soi-disant protéger les intérêts de chacun, des amours contrariées… Et pourtant, cette auteur parvient à ne jamais me donner l’impression de se répéter : en changeant de cadre d’abord (bienvenue cette fois dans l’univers des grands imprimeurs !) et en sachant ensuite toujours renouveler ses personnages. Barth est un héros complexe, tyrannique et détestable a priori, mais il réserve des surprises et mérite qu’on le laisse évoluer !
Olivia : Alors un roman qui se lit très bien avec cette terrible famille Beaulieu et tous ses secrets. Barth personnage très complexe finit effectivement par être attachant que ce soit avec Nicky ou avec Stéphane. L'univers de l'imprimerie est tout à fait bien décrit comme d'habitude. Par contre je regrette vraiment que la grande révélation ait lieu si tard dans le livre, on attend ça depuis un très long moment quand même... Et la confrontation avec Nicky et elle aussi beaucoup trop tardive, on ne profite pas du couple, une nouvelle fois.

Un cadeau inespéré

51o0kr-owol-sy445.jpg  Résumé : Pour Louise, trentenaire, cette année, Noël aura une saveur particulière. C'est en effet le premier qu'elle passe seule avec Florent, son fils de dix ans, depuis son divorce. Et le jeune garçon, justement, décide d'offrir à sa mère un inoubliable moment de fête. Profitant d'un instant d'inattention, il part seul en forêt en quête d'un sapin. Mais surpris par le brouillard, Florent s'égare. Sauvé in extremis par un voisin, il est raccompagné chez lui. Dehors, la tempête gronde. Et dedans, le réveillon risque d'être bien plus mouvementé que prévu.

 Nos avis :
 Mélodie : Une histoire assez courte (200 pages) aux allures de conte de Noël. J’ai un peu regretté qu’elle manque de rebondissements et que la fin soit prévisible, mais c’est très bien écrit et l’ambiance, bien que très enneigée et hivernale, est des plus agréables !
Olivia : J'ai aussi trouvé comme d'habitude que c'était une belle promenade!
Le livre est assez court, mais plaisant a lire même si effectivement très prévisible. Encore un mari très antipathique et des personnages assez amochés.

Le secret de Clara et l'héritage de Clara

41tuo-yzxwl-sy445.jpg  Résumé : Une nuit de juillet 1945, un coup de feu arrache Clara Morvan au sommeil. Pour elle, la mort d'Edouard, son fils aîné, est plus un choc qu'une surprise. Mais, de ses soupçons, personne ne saura rien. Parce qu'il est des secrets qu'il vaut mieux enfouir avec les morts pour préserver les vivants. Ses petits-enfants, bien sûr, mais aussi Charles, son second fils, dévasté par la disparition à Ravensbrück de Judith, son épouse adorée, et de leur petite fille de six ans. Tandis que Charles se mure dans une douleur que rien ne peut apaiser, Clara, en femme de tête et de cœur, réorganise la vie du clan. Et quand de nouveaux scandales viennent secouer la jeune génération, Clara, prête à tout pour sauver le bonheur des siens, rejette sans hésiter le carcan des conventions. Pourtant, loin de soupçonner dans quelle insoutenable vérité s'enracine son lourd secret, elle ne pourra prévenir le drame qu'elle redoutait tant...

 

51d2arhdfpl-sy445.jpg  Résumé : A quatre-vingt-cinq ans, usée par cette longue épreuve que fut sa vie, Clara s'éteint dans sa propriété provençale de Vallongue. Chef de clan et gardienne de la tribu Morvan-Meyer, elle a toujours surmonté les deuils, les mensonges, les trahisons, les rancunes ; elle a maintenu l'honneur et l'unité de la famille en dépit de tout. Elle a surtout fermé les yeux sur la tragédie qui déchira le destin de ses deux fils trente ans plus tôt. Pour elle, ses cinq petits enfants ont respecté la loi du silence. Les voici seuls, face à eux-mêmes et à leurs propres démons. Si la jeune génération ne réagit pas, d'affreux lendemains se préparent.

Nos avis :
Mélodie : Et bien je pense que ce sont deux de ses meilleurs romans ! C’est une véritable saga familiale, décrite sur plus de trente ans et qui met en scène quatre générations. Des drames, des bonheurs, des retournements, de l’amour, de la haine aussi : j’ai été totalement embarquée dans cette histoire passionnante et ses personnages si intéressants. Un grand coup de cœur !
Olivia  : Quelle épopée familiale superbe!! On a traversé les siècles jusqu'en 2001, chapeau!!
Françoise Bourdin ne nous a rien épargné au travers de ces siècles... que de secrets et de drames. mais quelle famille attachante au final. Alain est un personnage à part, dommage qu'il ne trouve pas pleinement le bonheur même si il a l'amour de tous ses neveux. Joli clin d'oeil a la fin avec le mariage de Charles.

Une nouvelle vie

41i45-k-e1l-sy445.jpg  Résumé : A la suite d'un accident, Alban Espérandieu doit renoncer à sa carrière de pilote de ligne. Pour prendre un nouveau départ, il décide de se réfugier dans la maison de son enfance, à Trouville. Aux côtés de Jo, la grand-mère qui l'a élevé avec ses frères après la mort de leurs parents, et avec Valentine, sa compagne, Alban cherche un nouvel avenir professionnel. Dans le même temps, entre ces murs qu'il connaît si bien, il découvre par hasard que des événements étranges ont eu lieu près de trente ans auparavant. Et que Jo tait bien des secrets. Alban décide alors d'en savoir plus...

 Nos avis :
 Mélodie : un bon cru de nouveau où on retrouve le thème de la grande famille tourmentée par un secret. Une famille soudée, des personnages très attachants, une belle ambiance normande : j’ai beaucoup aimé, même si j’ai trouvé que l’auteur choisissait peut-être la facilité à la fin de son roman… J’aurais aimé en apprendre davantage sur le ressenti et le devenir des personnages !
Olivia : Un Françoise Bourdin différent de d'habitude puisque essentiellement basé sur cette histoire familiale intrigante. On finit par savoir la fin un peu abruptement d'ailleurs. Cette fratrie est bien sympathique en tout cas, moins de description des lieux que d'habitude, pourtant Trouville c'est beau.
Et pas de mari effroyable cette fois, mais une belle soeur sacrément chiante!

La maison des aravis

41tz48fac1l-sy445.jpg  Résumé : Clément, quarante-sept ans, agent immobilier au chômage, et Bénédicte, vétérinaire dans un cabinet parisien, vivent à Levallois avec leurs grands enfants, Louise et Laurent. Lorsque Bénédicte reçoit en héritage la maison de sa tante Mathilde, en Haute-Savoie, Clément propose de partir s'y installer. Après maintes hésitations, toute la famille se lance dans l'aventure. Soutenue par l'accueil chaleureux des gens du village, Bénédicte s'adapte rapidement et avec enthousiasme à sa nouvelle vie. Mais bientôt, Clément, dans l'un de ses revirements coutumiers, se lasse de cette vie rude et austère, tandis que Bénédicte se sent étrangement troublée par son voisin, Ivan Charlet, un maître verrier passionné et secret qui disparaît chaque jour dans la forêt en compagnie de deux loups apprivoisés.

Nos avis :
Mélodie : pas mon préféré dans cette série, mais une très bonne lecture quand même ! Le personnage de Bénédicte connaît une belle évolution, à mesure qu’elle s’affranchit de la domination de son égoïste de mari ! Et le dépaysement est garanti grâce à l’ambiance montagnarde et aux loups qui s’invitent dans le roman ! Mais la fin m’a paru un peu rapide ; là aussi, j’aurais aimé en savoir davantage sur le devenir des personnages !
Olivia : j'ai également bien aimé ce livre. Histoire encore très dépaysante, comme d'habitude, elle plante admirablement le décor et nous transporte.
Bénédicte évolue bien, surtout avec son boulet de mari (j'ai bien aimé sa façon de parler de son infidélité...)... Yvan aussi personnage complexe et mystérieux. Par contre faut qu'elle prenne des cours, elle est pas au point sur les régimes matrimoniaux et les successions (déja dans le précédent que j'ai lu c'était limite)

Le bois de battandière

41otmvm3bsl-sy445.jpg  Résumé : Depuis toujours, Léa Battandier a compté sur son courage et sa force pour se sortir des situations les plus délicates. Aujourd'hui, pour la première fois, elle songe qu'il lui faudra aussi de la chance : l'exploitation forestière, en plein coeur du Jura, que son premier mari lui a léguée, est dans une situation financière catastrophique. Entourée d'hommes, elle ne peut s'appuyer sur aucun d'eux : ceux de l'exploitation lui font sentir par leur sourire sceptique qu'elle n'a ni l'autorité ni l'expérience de son défunt époux et celui qui partage à présent sa vie, Tristan, a laissé depuis longtemps l'alcool s'immiscer dans leur couple...
Un seul lui apporte par sa présence, confiance et réconfort : Raphaël, ingénieur des Eaux et Forêts qu'elle vient de recruter...

 Nos avis :
 Mélodie : c’est encore une très belle histoire. On embarque pour le milieu des bûcherons du Jura cette fois-ci, et on retrouve dans le roman tout ce que j’aime chez cette auteur : des personnages bien affirmés, le thème de l’importance des racines et du patrimoine, les joies et les aléas de la vie familiale, et une belle histoire d’amour aussi, évidemment !
Olivia : très bonne lecture, un bon Françoise Bourdin comme d'hab . Elle nous emmène dans un autre lieu (le Jura) et c'est aussi bien décrit que d'habitude.
Léa est attachante et n'a pas eu une vie facile. La relation Lucas/Léa est très particulière et ça doit etre dur de trouver sa place. En tous cas ravie de cette fin avec Raphael.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 2017-03-25

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site