Sophie Kinsella

On ne présente plus Sophie Kinsella, connue également sous le nom de Madeleine Wickham, la célèbre auteure de la saga Becky Bloomwood, alias l'accro du shopping à lire impérativement.

Nuit de noces à Ikonos

511cdasuqml sy445  Résumé : En Angleterre et en Grèce, de nos jours. Si Fliss a grande habitude des ratages amoureux de sa sœur Lottie, elle était pourtant persuadée que Richard, l'homme que Lottie fréquente depuis un an, allait faire sa demande. Encore raté ! Fliss s'apprête donc à suivre le protocole habituel : laisser Lottie donner libre cours à sa colère, la freiner dans ses envies de tout envoyer valser/s'exiler sur une île déserte/entrer dans une secte, et la réconforter, le temps qu'elle trouve un autre fiancé. Sauf que cette fois, Lottie a innové : elle n'a rien trouvé de mieux qu'en épouser un autre ! Un certain Ben avec qui elle avait entretenu un vague flirt. Tous deux sont d'ailleurs en route pour un sublime hôtel en Grèce. Catastrophe ! D'autant que Richard a des remords et qu'un autre homme voit également cette union d'un très mauvais œil : Lorcan, l'associé de Ben. Une seule solution : empêcher à tout prix que les deux tourtereaux consomment leur union express et faire annuler le mariage. Et pour saboter la nuit de noces, Fliss a plus d'un stratagème en réserve...

 Nos avis :
Mélodie : Soyons honnête, ce n’est sans doute pas son meilleur roman, mais cela ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment de lecture ! L’histoire est peut-être un tout petit peu lente à se mettre en place, le temps que Lottie se retrouve dans une situation pour le moins loufoque et que sa sœur Fliss décide de prendre les choses en mains… à sa manière ! Dès lors, le rythme est établi, les personnages vont à cent à l’heure, les répliques et les situations drôles fusent, et l’auteur s’amuse visiblement beaucoup... Pour le plus grand bonheur du lecteur !  Les deux héroïnes sont gaffeuses, pas toujours très réfléchies, parfois énervantes, mais dotées chacune d’un vrai cœur en or qui les rend au final super touchantes : on reconnaît incontestablement la marque de Sophie Kinsella, dont les héroïnes partagent bien souvent les mêmes qualités et les mêmes défauts ! Quelques passages sont un peu trop dans la caricature, d’autres un peu rapides (le final notamment), mais l’ensemble est enlevé, léger et vraiment détendant.
Personnellement, je ne me lasse pas des romans de cet auteur !
Olivia : j'ai passé un très bon moment!! ça se lit très bien, j'ai pas eu de mal à rentrer dedans. J'ai bien aimé qu'elle alterne les chapitres entre les deux soeurs qui connaissent toutes les deux des histoires différentes. Pas mal de gags et quiproquos (bon même si un peu invraisemblables au cumul) mais l'histoire est originale. Finalement tout se finit bien, pour tout le monde. Et dépaysant la Grèce! Par contre le titre est peut être pas le plus approprié au regard de l'ensemble du livre et ça peut aussi expliqué le sentiment de lenteur à se mettre en place

Poppy Wyatt est un scaré numéro

41et5vabjul-sy445.jpg  Résumé : En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l’assistante d’un dénommé Sam qui n’a pas l’air de saisir l’urgence de la situation. A force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C’est juré, c’est l’affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d’ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre : impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable wedding planner, est aux abonnés absents. Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ?

Nos avis :
Mélodie : A consommer sans modération le dernier Sophie Kinsella ! Profondément généreuse, délicieusement gaffeuse, parfois exaspérante, Poppy a toutes les qualités et tous les défauts que j’avais aimés chez Becky, Samantha, Emma ou Lexi Smart ! Sophie Kinsella réutilise dans ce roman tous les ingrédients qui ont fait son succès : des dialogues (plutôt des SMS ici d’ailleurs !) qui fusent, une héroïne très attachante, des situations complètement loufoques, beaucoup d’humour et une belle histoire d’amour bien sûr ! Personnellement, je ne m’en lasse pas
Olivia : J'ai aussi beaucoup aimé, j'ai trouvé Poppy très attachante tout en étant aussi très "je me mêle de tout", avec des traits communs les autres héroines de Sophie Kinsella.
Je n'aurai jamais pensé à tout ça au sujet de Magnus, j'ai bien rigolé avec la partie de Scrabble!
Livre très dynamique, l'intrigue dans la société de Sam est bien menée et tous les échanges de SMS et d'emails sont bien écrits. Ah oui et une belle histoire d'amour!! il leur a fallu du temps quand même!
Kat : Plutôt pas mal. C'est pas le bouquin du siècle, mais ça se lit. J'ai bien aimé Sam, et Félix, le frère de Magnus.
En revanche, c'est quoi, sans rire, les copines de Popy ???? Coller un "procès" à leur copine depuis la maternelle parce qu'elle a couché avec un patient ? Je rêve ?????

Lexi Smart a la mémoire qui flanche

lexi-smart.jpgRésumé : Après avoir conquis le monde avec les aventures déjantées de Becky, l'accro du shopping, Sophie Kinsella nous revient avec une nouvelle héroïne, tout aussi inoubliable. Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très alignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir. Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d'hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime... et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s'effacer, Lexi ne se souvient de rien. Qui est cette snobinarde qui prétend être sa meilleure amie ? Depuis quand Lexi vit-elle dans un loft luxueux ? Qu'a-t-elle fait à ses collègues pour qu'ils la surnomment le Cobra ? Et qui est ce mystérieux architecte qui la harcèle de messages ? Pour comprendre comment elle est passée de fille toute simple à garce carriériste, Lexi va devoir fouiller cette parenthèse de trois ans. Et ce qu'elle va y découvrir pourrait bien lui donner quelques leçons pour l'avenir...

Nos avis :
Kat : C'est un livre étoile filante : lu aussi vite qu'oublié. L'histoire est pas trop mal mais un peu plan-plan. Inégal aussi parfois. Prévisible, je dirais. Comme dirait ma mère, c'est un roman de gare : on lit ça quand on a deux heures à tuer dans le train et basta.
Du coup, je trouve que Sophie Kinsella est assez inégale dans ses écrits : certaisn de ses livres sont très bons (le premiers accro au shopping apr exemple) mais pour la plupart, ça tourne un peu en rond.
Olivia : J'ai bien aimé, c'est très sympa!! loin de l'accro du shopping! Un peu dans le style de la série "Samantha Who.

Un week-end entre amis

week-end.jpgRésumé : Quoi de plus sympathique qu'un week-end à la campagne avec des amis perdus de vue pour évoquer le bon vieux temps ? C'est ainsi que les anciens de Seymour Road se retrouvent dans la superbe maison de Patrick et Caroline. Au menu : tennis, cocktails et fonds d'investissement. Sur la pelouse, chacun sort son plus beau jeu : un bronzage satiné, un revers lifté, une enfant surdouée, un projet d'hôtel... Mais les choses vont rapidement tourner au vinaigre. Malgré la joie affichée, les années ont écorché la belle complicité d'autrefois. Pire, cette plongée dans le passé va obliger chacun à comparer sa situation à celle des autres et à ses rêves de jeunesse. Au programme : jeu, set et baffes !

Nos avis :
Kat : C'est petit, donc tu as l'impression que c'est bien, mais en fait non. Les personnages sont tous aussi médiocres les uns que les autres, ils se disent "amis" mais se manipulent et se méprisent sans vergogne... On se passe très bien de sa lecture !
Marie² : Je suis mitigée. Le livre et le sujet m'ont moyennement attiré mais le style d'écriture est plutôt agréable.
Mélodie : Du point de vue de l’intrigue, tout est dans le titre : pas de rebondissements spectaculaires, mais une étude de caractères réunis en un huis-clos le temps d’un week end où ils doivent s’affronter au tennis. Pas très palpitant tout ça, mais pourquoi pas après tout : c’est aussi le principe d’Amours et tentations d’Adele Parks et je ne m’étais pas ennuyée ! Ici en revanche, j’ai attendu longtemps que le roman démarre… en vain finalement, puisqu’il s’achève sans qu’on n’ait tellement avancé !
Là où je crois que Madeleine Wickham s’est manquée, c’est dans le choix de ses personnages : ils ne sont pas du tout intéressants tous ces gens ! Rongés par l’appât du gain, la bêtise, l’hypocrisie, l’égoïsme ou la naïveté, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre et à part de la pitié, ils ne risquent pas d’inspirer grand-chose au lecteur… J’ai eu un peu l’impression de relire Le Diable vit à Notting Hill, le cadre londonien et les péripéties en moins : c’est dire qu’il ne reste vraiment pas grand chose ! Ah si, peut-être les enfants qui sont finalement les seuls personnages attachants de cette histoire mais qu’on regrette de ne pas voir davantage exploités, et puis aussi la jolie plume de Sophie Kinsella quand même. Cela reste très décevant !
Olivia : déja j'ai mis 5 plombes a me rappeler qui était qui, et qui était avec qui. Ensuite c'est vraiment très lent, il se passe franchement pas grand chose a part les parties de tennis...
Les personnages sont pas vraiment intéressants, et certains sont carrément odieux. Et au final tout ça pour quoi?  Rien? tou le monde rentre chez soi, on sait meme pas ce que vont devenir Charles et Cressida (leur couple et leur dette).
Franchement une perte de temps.

La madonne des enterrements

849907392.jpgRésumé : Dans la vie, Fleur croque du veuf. Richissime, de préférence. Le repérage n'a rien de sorcier : les pages nécrologiques du Times y suffisent. Ensuite : voilette, larme à l'oeil, sourire charmeur aux funérailles... Et l'affaire est dans le sac. Quelques milliers de livres sterling plus tard (jusqu'à épuisement de la carte de crédit, en fait), Fleur passe au suivant... Or, cette fois, le suivant n'a rien du pigeon ordinaire. Certes, Richard Favour est plein aux as. Certes, la mort de sa femme le met à la merci du premier arnaqueur venu. Mais Fleur n'est pas la première sur le coup. Dans la famille Favour, les convoitises sont un sport national : de quoi bousculer les plans de la vamp des funérariums...

Nos avis :
Kat : Tous les perosnange sont quelque chose : un côté sympathique, une blessure, une capacité hors norme à se faire détester... Ca m'a bien plu qu'il ne soit pas tous lisses.
Par contre, au début, j'aimais bien Fleur. Mais après avoir lu le passage sur Nura... Je l'ai détesté ! Quelle garce !
Et le truc qui m'a choqué aussi, c'est de voir qu'un des personnages porte mon prénom !! Ca ne m'était jamais arrivé, et le fait qu'en plus le personnage soit si différent de moi... C'était très étrange ^^
Mélodie : j’ai passé un très bon moment ! C’est une belle étude de caractères, très prenante, où chaque personnage suscite l’intérêt et réserve ses surprises. Le personnage de Fleur – la fameuse madone – est particulièrement complexe, et malgré son cynisme et son comportement a priori détestable et inexcusable, elle m’a finalement touchée. Le livre est à son image : bien des scènes font grincer des dents voire suscitent carrément l’indignation, mais l’auteur a aussi su placer dans son roman de la douceur et de l’espoir. Très peu d’humour en revanche, mais chez Madeleine Wickham, on est habitués ! 
Une bonne lecture en tout cas !

Une maison de rêve

51aarvrxshl-sl500-aa300.jpgRésumé : Le marché immobilier n'est plus ce qu'il était : leur ancienne maison n'a pas encore trouvé preneur et, déjà, les Chambers sont couverts de dettes. Quelle idée, aussi, de faire l'acquisition d'une école privée ! Professeurs sourds au dialogue, bilan comptable écarlate... Penché sur ses comptes, Jonathan voit son rêve s'écrouler, quand Liz, elle, s'envole vers d'autres bras...Ceux de Marcus, séduisant directeur d'une agence immobilière ! Non content d'être un amant parfait, le gentleman trouvera des locataires pour la maison vacante. Et quels locataires ! Un couple délicieux. Elle est attachée de presse, il est acteur pour la télé. Rien de tel pour retenir l'attention d'Alice, la fille ado des Chambers, midinette que le déménagement n'enthousiasme guère... Bail à céder et coeurs à prendre !

 Nos avis :
Mélodie : Un roman construit dans le même moule qu’Un week end entre amis. On y retrouve des personnages superficiels incapables de se contenter de ce qu’ils ont, une intrigue maigrelette, pour ne pas dire carrément creuse, et une fin qui n’en est pas une : le tout n’est pas franchement convaincant… Rien à voir avec La Madone des enterrements où l’auteur était parvenue à me faire adhérer au personnage contesté de Fleur et à avoir envie d’assister à sa rédemption : tout le contraire des affreux jojos d’Une maison de rêve qui n’avancent quasiment pas d’un pouce de tout le roman et qu’on a juste envie de quitter le plus vite possible !

Les petits secrets d'Emma

secrets-emma.jpgRésumé : Quiproquos, coups de théâtre et douce mythomanie, les aventures cocasses d'une adorable menteuse. Une nouvelle héroïne, par l'auteur de L'Accro du shopping. Ce n'est pas qu'Emma soit menteuse, c'est plutôt qu'elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec son petit ami Connor, au lit, c'est pas franchement l'extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l'avouer. Mourir ? Justement ! Lors d'un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit bien voir sa dernière heure arriver. Prise de panique, elle déballe tout au séduisant inconnu assis à côté d'elle. Tout et plus encore. Sans savoir que l'inconnu en question n'est autre que son P-DG. Passé le soulagement d'avoir survécu à ce vol infernal, Emma réalise qu'elle vient de se mettre dans une situation pour le moins embarrassante...

Nos avis :
Marie² : Et j'A-D-O-R-E !!!!
On se laisse prendre au jeu de tous ses petits secrets, on partage ses émotions et tout.
On a parfois des idées sur ce qui va se passer et pourtant il y a toujours quelque chose qui fait que oui on avait raison mais pas totalement.
Mélodie : Un classique du genre ! On retrouve tout ce que j’aime chez cet auteur : une héroïne complètement loufoque mais terriblement attachante, des dialogues pétillants, des situations souvent très drôles et une jolie histoire d’amour en prime. Ça se lit très vite, mais c’est idéal pour se détendre et oublier que c’est bientôt la rentrée ! Très chouette !!
Jenny : J'ai adoré, c'était drole, très frais, j'adore quand elle se met à dévoiler tous ses "autres" secrets, à dire ce qu'elle pense vraiment aux autres!
Par contre, la fin, un peu baclé à mon gout, il restait 10 pages, et je me suis dit comment ca va pouvoir finir en si peu de temps? Ya que ça comme bémol, sinon super.
Olivia : il est bien sympa j'ai pas pu m'arrêter de le lire (je l'ai commencé hier )

Drôle de mariage

drole-de-mariage.jpgRésumé : Le soleil brille et Milly rayonne. Les traiteurs sont aux fourneaux, les fleurs fraîchement coupées. 1 )ans quelques jours, Milly deviendra madame Pinacle. Le plus beau jour de sa vie... Et probablement aussi celui de sa mère, toute excitée à l'idée que sa fille épouse Mr Perfect... Seulement dans sa hâte, Milly a négligé un détail. Oh! pas grand-chose... C'était à Oxford, dix ans auparavant : pour rendre service à des copains homosexuels, elle s'est mariée à l'un d'eux, américain. Bref, un mariage blanc aux couleurs de l'arc-en-ciel. Aujourd'hui, l'affaire lui revient en pleine figure : déconfiture, annulation, petits fours froids et fleurs fanées...

Nos avis :
Mélodie : Ça commence un peu gentillet, avec une intrigue dont on se dit qu’on l’a lue mille fois et une fin qu’on imagine cousue de fil blanc… Belle erreur ! Il y a de vrais rebondissements dans cette histoire, et j’ai lu la fin d’une seule traite ! De l’émotion, du rire, quelques grincements de dents et même du suspense : un bon Sophie Kinsella !
Héloise : Je ne pense pas que je le relirais. C'est assez ennuyeux. Certains personnages sont sympa, mais tout est trop lent. Ca ne devient interressant que vers la page 200 (pour un bouquin qui en fait 358 ) quand tout se casse la figure autour des personnages et que le récit devient un peu plus rythmé. Bref...

Un dimanche au bord de la piscine

un-dimanche-au-bord-de-la-piscine-de-madeleine-wickham-livre-884068267-ml.jpg
Résumé : Un dimanche de mai, entre amis et voisins, au bord de la piscine des Delaney. Parmi les invités, Louise, ses deux filles, son futur ex-mari... et son amant. Survient un terrible accident...
Un roman dans la veine tragi-comique de Madeleine Wickham, alias Sophie Kinsella. 

Nos avis :
Olivia :
Y'a vraiment une différence de style entre Sophie Kinsella et Madeleine Wickham. J'ai trouvé le livre assez triste, y'a Daisy/Alexis qui donne un peu d'espoir mais au final leur histoire est un peu excentrée par rapport à l'intrigue principale (hormis le lien avec Meredith)
J'ai trouvé Louise plutot antipathique et je ne parle meme pas de Cassian of course!
Je trouve aussi que c'est dommage que certains passages soient zappés
Mélodie : Et bien je trouve que l'ambiance y est un tout petit peu beaucoup morose... C’est dingue comme Sophie Kinsella peut être enjouée et Madeleine Wickham mélancolique ! Le point de départ de l’histoire est plutôt original mais je trouve que l’intrigue évolue vers quelque chose de finalement assez banal. Et les personnages ne sont pas des plus sympathiques... Mais c'est très bien écrit et sans temps mort : une lecture assez sympa, mais sans plus en ce qui me concerne !

Cocktail Club

41olwuea7gl-sl500-aa300.jpg  Résumé : Rien de tel que des copines et quelques cocktails pour oublier petits soucis et grosses galères. Mais quand une intruse s’en mêle, la belle amitié pourrait bien voler en éclats… En Angleterre, de nos jours. Collègues de boulot dans un grand magazine londonien et accessoirement inséparables copines, Maggie, Candice et Roxanne ont un rituel immuable : une fois par mois, elles se retrouvent autour d’un verre (ou plusieurs) dans un bar de la capitale. Trois filles jeunes, belles et brillantes, qui ont tout pour être heureuses. A moins que… Rédactrice en chef, Maggie gère tout d’une main de maître : couple, carrière, fortune. Mais elle se sent pourtant fort démunie face à cette nouvelle aventure qui l’attend : la maternité.
Reporter freelance, Roxanne vit de voyages, de Margaritas et d’aventures sans lendemain. Mais derrière son apparente insouciance, la jeune femme cache une blessure : un amour désespéré pour un amant secret.  Quant à la douce et idéaliste Candice, elle ne parvient pas à se défaire des fantômes de son passé.
C’est alors qu’une rencontre fortuite va venir chambouler la vie des trois amies…

Nos avis :
Mélodie : c’est un bon cru ! Évidemment, il ne faut pas s’attendre à retrouver la plume légère et pleine d’humour de son alter ego Sophie Kinsella : il y a des passages tristounets dans ce roman et de vrais moments de désespoirs pour les trois héroïnes.
Mais j’ai vraiment passé un bon moment, trouvant cette lecture très prenante. Roxanne, Maggy et Candice sont toutes les trois très attachantes et parviennent à préserver leur belle amitié malgré des histoires et des préoccupations si différentes qu’elles auraient pu les séparer.
Olivia : Je trouve que c'est le meilleur Madeleine Wickham qu'on ait pu lire!
On ne retrouve pas le désespoir et la mélancolie habituelle de MW, heureusement...
Certes ce n'est pas l'énergie et la bonne humeur de Sophie Kinsella mais le livre est très sympa. Trois copines aux destinées différentes, et toutes avec quelques chose d'intéressant à découvrir. Et bien sur le sacré coup de Heather.

Samantha bonne à rien faire

samantha-bonnes-a-rien-faire-de-sophie-kinsella-livre-884602608-ml.jpgRésumé : Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d'amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d'avocate d'affaires, et pour l'importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier. Hélas ! elle commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres. Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un malentendu, se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur, Samantha va découvrir un monde inconnu peuplé d'objets étranges. Et comprendre qu'on peut avoir 168 de Q.I. et ne pas savoir mettre en route une machine à laver. Mais, surtout, Samantha va réaliser, entre deux tournées de lessive, que le bonheur est peut-être dans le pré...

Nos avis :
Marie² : j'ai beaucoup aimé, et je craque complètement pour Nathaniel ! L'histoire est vraiment interressante, et les personnages attachants! Trish me fait bien rire! Elle est un peu spéciale, mais plutôt sympa finalement!

Très chère Sadie

sophie-kinsella-tres-chere-sadie-livre-893719484-ml.jpgRésumé : Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d'une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d'assister à la crémation d'une très vieille grand-tante qu'elle a dû voir cinq fais tout au plus. Heureusement, Lara n'est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier. Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu'ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis. Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ?

Nos avis :
Olivia : J'ai beaucoup aimé, idée originale et personnages attachants. Et puis l'intrigue avec Bill bien menée. Sadie a un sacrée caractère et forme un beau duo avec Lara.
Mélodie : Le schéma est différent des précédents, et j’avoue avoir eu un peu plus de mal à rentrer dans l’univers « fantomatique » de ce dernier volume. Ça m’a paru lent à se mettre en place, mais une fois que cela démarre, c’est sur un très bon rythme ! Là aussi, je me suis bien amusée, la situation est franchement originale, et il y a, mine de rien, matière à réflexion : l’importance des racines, le sens de la famille, de l’amitié… J’ai passé un très bon moment de nouveau !

La saga de l'accro du shopping

Confessions d'une accro du shopping

kinsella-sophie-confessions-d-une-accro-du-shopping-livre-896277293-ml.jpgRésumé : Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu'un peu de shopping pour se remonter le moral... C'est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu'au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s'efforce de s'amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes... Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l'achat et à l'appel vibrant des soldes ?

Nos avis :
Olivia : On plante le décor, Becky est irrésistible et dans une telle galère. Elle s'en sort bien grâce à ses amies et Luke

L'accro du shopping à Manhattan

kinsella-sophie-l-accro-du-shopping-a-manhattan-livre-896567467-ml.jpgRésumé : Becky Bloomwood,la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s'est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d'Angleterre si l'on n'en profite pas ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s'il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à... New York !
Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte ! Aux anges, Becky s'envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l'envi de soldes, de marques et de boutiques. L'ivresse tourne à la gueule de bois quand
Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d'achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité. Mais la coincidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard...

Nos avis :
Héloise : j'accroche bien. Bon on a envie de coller des baffes à Becky assez régulièrement, et moi à sa place j'aurai paniqué bien avant elle au vue de ses dettes. C'est une vraie cata cette fille! J'aime beaucoup sa colloc' Suze, et j'ai bien rit avec le dîner Becky-Tarquin (Soit dit en passant Suze et Tarquin dans le tome 2  ) . Les voisins persuadés qu'elle est amoureuse de leur fils  , le coup du mariage j'avais les boules pour Becky!!!! Tout ça pour dire que ça se laisse très bien lire et c'est très agréable.

L'accro du shopping dit oui

kinsella-sophie-l-accro-du-shopping-dit-oui-livre-893747818-ml.jpgRésumé : Sa devise ? Je dépense donc je suis. Sa vision du devoir conjugal ? Choisir LA bague indémodable. C'est insensé et pourtant Becky Bloomwood va se marier! Et inutile de dire que les préparatifs s'annoncent... catastrophiques : très vite, se pose la délicate question du lieu où célébrer l'union. Dans le jardinet ridiculement british de papa, avec tente bariolée et robe de mariée qui vous fait la silhouette d'une saucisse dans un chausson de pâte feuilletée ? Ou au mythique hôtel Plaza, sous l'égide de la belle-mère, authentique Cruella au total look fashion ? Ecartelée entre goût du luxe et respect des traditions, Becky la flambeuse va cette fois-ci devoir choisir. Pour le meilleur et pour le rire...

 

L'accro du shopping a une soeur

l-accro-du-shopping-a-une-soeur-livre-893948649-ml-1.jpgRésumé : Après une lune de miel à rallonge, Becky rentre à Londres et retrouve son train-train de citadine avec un goût amer : sa meilleure amie l'a remplacée par une fille se rapprochant plus du cheval que de l'idéal féminin, son jouet préféré - sa Carte Bleue - est bloqué, son mari est débordé. Mais le meilleur reste à venir : ses parents lui apprennent qu'elle a une soeur née des amours prénuptiales de son père ! Un nouvel horizon se dessine pour Becky : vivement la folle aventure familiale faite de séances intensives de shopping et de soirées pyjamas. Car elle n'imagine pas seul un instant que Jess soit tout sauf son double... ,Loin de renoncer malgré leurs différences, Becky va prouver une fois de plus qu'elle a plus d'un tour dans ses sacs !

 

L'accro du shopping attend un bébé

kinsella-sophie-l-accro-du-shopping-attend-un-bebe-livre-896254473-ml.jpgRésumé : Du cachemire sinon rien ! Becky est enceinte et s'il est une chose qu'une fashionista de son calibre peut se jurer, c'est bien d'éviter les couches recyclées à bébé Brandon. Ce sera de la layette griffée, le top de la tétine, le nec plus ultra du pyjama branché. Sa carte bleue chauffe déjà que l'échographie n'a pas encore révélé le sexe de l'enfant ! Qu'importe. La seule et unique question importante : à combien s'élève le découvert autorisé d'un placenta ? Du shopping de haut vol mais pas seulement : Becky n'en démord pas, il lui faut Venetia Carter. L'accoucheuse des stars et surprise ! l'ex-girlfriend de Luke, le mari de Becky et heureux papa. La situation devient vite intenable, tant la dame est vexante, machiavélique. Bref : neuf mois d'enfer, à prix cassés...

Nos avis :
Mélodie : Malgré quelques répétitions et certaines situations où l’on aurait bien envie de l’étriper, elle m’a beaucoup plu cette « accro du shopping » ! Petite baisse de régime, selon moi, dans le volume consacré à son mariage, mais je l’ai retrouvée très en forme quand elle découvre sa sœur puis attend son bébé. De chouettes moments de rigolade et une vraie détente !


Mini accro du shopping

mini-accro-du-shopping-de-sophie-kinsella-livre-878425070-ml.jpgRésumé : L'accro du shopping fait son grand retour, flanquée de la pétulante Minnie, deux ans seulement et déjà un caractère bien trempé. Telle mère, telle fille ? Les aventures hilarantes et émouvantes d'un irrésistible duo pour le sixième volet d'une série-culte. La maternité, Becky la voyait comme dans les magazines : elle en Fashion Mummy, courant les boutiques avec son bébé ultralooké, sage comme une image. Dans la réalité, Minnie est une vraie tornade capable de dévaster un magasin entier si on lui refuse quoi que ce soit. Mini-accro, certes, mais surtout aux caprices Dur dur pour la pauvre Becky. Un malheur n'arrivant jamais seul, Luke embauche une nounou un peu trop parfaite, la maison de leurs rêves leur passe sous le nez et la crise financière freine dangereusement toute velléité de shopping. Heureusement, quand la situation semble désespérée, notre fashionista préférée a toujours plus d'un tour dans ses sacs...

Nos avis :
Mélodie : j’ai dévoré en deux soirées ! Becky est en pleine forme, toujours aussi imprévisible, toujours aussi spontanée, et toujours aussi touchante ! Quant à sa petite fille, elle promet !! Seul regret : mince, c’est déjà fini !!
Un autre !!
Olivia : Enorme! J'adore! Becky n'a pas trop changé et entre la fête et le boulot, juste génial!! Minnie est bien sa fille...

 L'accro du shopping à Hollywood

 Accro Résumé : En s'installant avec sa famille à Los Angeles, Becky s'y voyait déjà : virées shopping avec Victoria Beckham, pauses détox avec Gwyneth Paltrow, play-dates de sa fille Minnie avec les petits Brangelina... Et puis le rêve ultime : devenir styliste pour ses nouvelles amies les stars. Mais pas si simple de se faire une place sur la A-list quand on n'entre pas dans du triple 0, qu'on ne jure que par le breakfast saucisses-bacon et que la seule star de l'école de Minnie est le hamster mascotte. Quant à ses dons de styliste, disons que Becky les exerce surtout sur elle-même. Heureusement, quand tout espoir semble perdu, notre Accro du shopping a toujours plus d'un tour dans ses sacs. Notamment ce superbe sac vintage qui pourrait bien lui ouvrir les portes de la gloire. Ou celles de l'enfer... Car au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et cette pauvre Becky va comprendre à ses dépens que derrière les paillettes règne un monde sans pitié...

 Nos avis :
 Olivia : Alors on retrouve Becky dans ce tome 7 plus en forme que jamais et surtout fidèle à elle même, c'est même un peu dommage je trouve, elle est assez égoiste et en plus là au milieu des stars, elle est au summum de sa forme et c'est pas son meilleur profil. Elle finit heureusement par réagir mais assez tard j'ai trouvé. Sinon on retrouve tout le monde dans ce tome, de la famille de Becky à ses amies! La fin n'en est pas vraiment une puisqu'elle annonce clairement le prochain tome.
Mélodie : Ce fut un immense plaisir de retrouver Sophie Kinsella, son style particulièrement enjoué et sa galerie de personnages qu’on commence à bien connaître ! Cet auteur a quand même un sacré talent pour décrire les quiproquos et provoquer des éclats de rires ! La visite d’un studio hollywoodien par le tandem infernal que forment Becky et Suze est un moment culte du livre : quelle paire de catastrophes montées sur pattes ces deux-là ! La lecture des courriels envoyés par Danny depuis son périple dans le Grand nord garantissent aussi de bons moments de rigolade ! Le personnage de Tarquin interroge dans ce volume : lui, « la force tranquille », connaîtrait-il une baisse de régime et nous montrerait-il ses failles : on se le demande... et on s'inquiète ! Une déception cependant et pas des moindres… Mais que devient Becky dans ce 7e roman ? On la connaissait fofolle, maladroite, irréfléchie… et on l’aimait pour cela. Mais ici, la voilà franchement mythomane, opportuniste et carrément égoïste : elle en devient ridicule ! Dans les derniers chapitres, je n’attendais qu’une chose : qu’elle se réveille et redevienne elle-même ! On en perçoit les signes à la toute fin du roman et mieux vaut ne pas traîner avant d’enchaîner avec la suite de ses aventures afin d'en avoir confirmation !

L'accro du shopping à la rescousse

41b1ymr4vtl sx339 bo1 204 203 200  Résumé : Entre L.A. et Vegas, de nos jours. Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l'essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l'usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d'un vieil ami détenteur d'un lourd secret. C'est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d'art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas. Et à l'arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c'est bien, la famille, c'est encore mieux...

Nos avis :
Mélodie : Super Becky est de retour !! J’ai adoré ce volume que j’ai dévoré en deux soirées ! Le rythme est celui du road movie, on ne risque pas de s’ennuyer, et toute la joyeuse bande de Sophie Kinsella y est dans une sacrée forme pour tenter de percer le secret de Graam et de Tarquin !  Mention spéciale pour Danny qui me fait rire à chaque fois que l’auteur lui donne la parole, mais aussi à la mère de Luke qui continue doucement à se dérider et à devenir attachante ! Quant à Becky, on la retrouve telle qu’on l’aime : prête à déplacer des montagnes pour aider son entourage quitte à inventer les plans les plus fous ! Bref, une super lecture qui montre que Sophie Kinsella n’en a pas terminé avec son personnage fétiche : vivement le 9e volume de ses aventures !!
Olivia : Et bien ce tome m'a réconciliée avec Becky! Autant j'ai été déçue du précédent tome, autant celui la était vraiment bon. Il est très rythmé au travers des aventures de toute la bande en campign car, et on avec un bon fil rouge sur Graham! Suze aussi nous a révélé de bonnes surprises! Becky qui n'a plus envie d'acheter alors la incroyable et finalement tout rentre dans l'ordre avec une sacrée idée de Becky. Elle nous a montré son grand coeur et j'ai été contente de voir la complicité avec Luke!!

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 2016-09-11

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site