Collection Red dress Ink

Mariée moi...jamais : Yvonne Collins

mariee-moi-jamais.jpgRésumé : Le mariage, ce n'est pas mon truc. La preuve, je suis toujours célibataire et je ne m'en porte pas plus mal.
Ne désespérons pas, je fais une magnifique demoiselle d'honneur. Dans ce domaine, je suis même une championne toute catégorie. Il n'y qu'à voir mon impressionnante collection de bouquets de mariée !
De tout façon, qui pourrait bien vouloir me demander moi en mariage ?
L'irréprochable Tim Kennedy ? Un homme si parfait que quand vous êtes avec lui, vous avez l'impression d'être la dernière des imbéciles ?
Ou Richard Neale, ce merveilleux spécimen de mâle qui allie l'élégance au sex-appeal ? Autrement dit, un homme à fuir comme la peste, si vous voulez éviter la crise Kleenex ! Quand je pense que toutes mes collègues en bavent d'envie... moi pas du tout !
Non, il faut se rendre à l'évidence... Je suis désignée volontaire pour le célibat longue durée !

Nos avis :
Olivia : Très bonne surprise! C'est bien écrit, marrant et l'héroine est attachante!
Après le titre c'est peut etre pas celui qui reflete le mieux le livre.
Mélodie : Je n’ai pas trouvé l’histoire toujours très originale, mais ça se lit bien quand même ! La vilaine patronne qui tyrannise ses employés mais devient finalement gentille, je trouve que c’est du déjà vu : très proche du Diable s’habille en prada, sauf qu’elle dirigerait le Front russe… Sacré mélange ! En revanche, le copain gay qui lit l’avenir et qui du coup conseille la vie amoureuse de sa meilleure amie, c’est bien trouvé et cela donne lieu à quelques scènes vraiment rigolotes ! Et effectivement, Libby est très sympa : la pauvre, c'est pas rigolo ce qui lui arrive à chaque mariage.

Coup de folie sur la city : Kelly Harte

51nb64d4ipl-sy445.jpg Résumé : Lorsque j’ai quitté la grisaille de Manchester pour m’installer à Londres, j’étais persuadée que le succès serait au rendez-vous. C’était sûr, j’allais faire décoller ma carrière de photographe et me fiancer avec un jeune lord aussi séduisant que richissime ! Des semaines plus tard, je squatte toujours chez ma copine Sophie, aucune agence photos ne semble apprécier mes talents, et, question mecs, c’est le calme encore plus plat que plat. Mais je ne suis pas du genre à me démoraliser pour si peu : Londres j’y suis, j’y reste ! Et j’ai même un super plan en tête : une vieille lady vient de me demander de garder son hôtel particulier en son absence. N’est-ce pas la solution idéale en attendant de décrocher le job de mes rêves, de rencontrer l’homme de ma vie et de devenir enfin une vraie Londonienne ?

Nos avis :
Olivia :  Un livre qui se lit tranquillement sans surprise avec un petit polar en fond de trame. L'histoire avec le perroquet est originale et plutot drole. L'héroïne est attachante.
Mélodie : En ce qui me concerne en tout cas, je ne suis pas tellement emballée par ma lecture. J'ai trouvé que ce n’était vraiment pas très bien écrit et qu’il était du coup assez difficile d’entrer dans l’histoire et de penser quoi que ce soit des personnages. Ah si, le perroquet a un fichu caractère ! :D Les autres en revanche, je ne serai pas parvenue à m'intéresser à eux !

Un très gros mensonge/Un très gros changement : Lauren Baratz-Logsted

un-tres-gros-mensonge-livre-544077830-ml.jpgRésumé : Imaginez une jeune femme, en pleine possession de ses facultés mentales, qui décide de faire un gros mensonge, histoire d'être un tout petit peu aimée... Imaginez ensuite que, dans un moment d'égarement total, cette même jeune femme annonce à la Terre entière qu'elle est... enceinte ! C'est là que les ennuis commencent réellement pour Jane : les collègues aux questions gênantes, les parents surprotecteurs, le petit ami bizarre, les rêves de bébés géants, les envies de crème Chantilly... Emportée dans le tourbillon d'une vraie-fausse grossesse, Jane en arrive à bluffer tout le monde ! A ce stade de la folie, vous vous demandez comme moi si, à force de raconter des craques, Jane n'est pas devenue complètement dingue. Et, surtout, comment elle va pouvoir sortir de ce gros, très GROS mensonge !

un-tres-gros-changement-livre-566000730-ml.jpgRésumé : Enfin, Jane, tu as perdu la tête ? " Voilà ce que tout le monde s'obstine à me répéter... sans avoir tout à fait tort. Car qui aurait pu croire que moi, Jane Taylor, réputée tête en l'air et dotée de la dose minimum d'esprit pratique, je me transformerais en mère responsable du jour au lendemain ? Responsable... Enfin, n'exagérons rien : je ne suis pas sûre que ma façon d'éduquer Emma - Emma étant ma fille, vous l'aurez compris - fera l'objet d'un reportage dans Parents Magazine, mais en tout cas, je prends mon nouveau rôle de maman très au sérieux ! Car figurez-vous que la maternité m'est un peu tombée dessus. Non pas que j'ignore la façon dont on fait les bébés (j'ai trente ans et un Q.I. normal, merci)... mais il se trouve que j'ai découvert Emma dans son petit couffin, abandonnée sur le parvis enneigé d'une église le soir de Noël. Bon d'accord, les nouveau-nés, je n'y connais pas grand-chose... mais je vous jure qu'Emma et moi, on est faites pour s'entendre !

Nos avis :
Olivia : Alors c'était pas mal, le deuxième est mieux.
Le premier franchement tu te dis mais elle est complètement tarée (elle me fait un peu penser a l'accro du shopping...) mais la fin est bien trouvée! Bon et le deuxième reprend directement la suite du premier et celui la il est vraiment pas mal, l'héroine est beaucoup plus attachante et les persos très drole (meme si pas toujours crédible).
Mélodie : J’ai dit au revoir à Jane Taylor… A regret !! C’est une nouvelle héroïne que j’ai vraiment appréciée, dans sa phase totalement déjantée comme dans la phase où elle gagne en maturité au contact d’Emma. Belle évolution ! Deux très chouettes romans, drôles et tendres à la fois.

Célibataire à New-York : Melissa Senate

senate-melissa-celibataire-a-new-york-livre-44436630-ml.jpgRésumé : Dure, dure, la vie d'une célibataire à New York... La mienne menace de virer carrément au désastre ! Voilà trois ans que je travaille à la Posh, une maison d'édition new-yorkaise, où je passe mes journées à travailler sur les biographies de pseudo- stars qui se croient tout permis. Ma vie sentimentale ? A presque trente ans, pas le moindre prince charmant en vue ! Enfin, il y a bien J-le- tombeur, accessoirement mon chef direct. Mais dès qu'il pointe son nez à moins de dix mètres de moi, je deviens rose- framboise ! Et je ne vous ai pas encore dit que ma famille a les yeux braqués sur ma chère cousine Dana, une peste invétérée qui, elle, s'apprête à épouser (on se demande par quel miracle !) l'homme le plus beau et le plus riche de la terre... Au Plaza, s'il vous plaît. Pas facile d'être célibataire à New York ! Et encore, là ce n'est que le début de l'histoire...

Nos avis :
Mélodie : je me suis bien amusée à découvrir la galerie de pauvres types que rencontre cette malheureuse Jane avant de trouver enfin un partenaire pour le mariage de sa cousine : entre celui qui compte ses sous, celui qui attend d’avoir moins mal aux jambes pour venir lui parler et le médecin-beau-gosse-qui-drague-tout-ce-qui-bouge, c’est le musée des horreurs ! J’ai trouvé le personnage de Natacha très attachant dans ce livre ; je l’avais rapidement cataloguée bimbo sans cervelle, mais elle connaît une belle évolution !
Olivia : livre qui se lit tranquillement, une historie sympa mais sans plus.
Kat : Je l'ai fini hier. J'avoue que je l'ai trouvé sans attrait. L'héroïne ressemble à n'importe quelle autre héroïne de Chik-lit : à 30 ans, elle se trouve moche et avec une carrière en cul-de-sac, fumeuse invétérée, abonnée aux sérial loosers, avec une meilleure amie dévergondée et une troisième qui tient la chandelle. C'était le même topo dans "Crème du soir, espoir" et dans bien d'autres bouquins...
Je regrette surtout le manque de profondeur et d'originalité dans ce personnage. A aucun moment, elle ne fait part de réflexions un peu intéressantes sur sa condition, son avenir... Déjà que le sujet "Peut-on trouvé un mec bien à New York" est vu et revu depuis Sex & the City, l'auteure aurait pu faire un effort pour nous trouver un personnage un peu sympa. Dans la même veine, mieux vaut lire "Les Tribulations de Tiffany Trott" d'Isabel Wolff, bein mieux écrit et plus enlevé !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 2013-06-02

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×